Fragments d’errance Ansaf Ouazzani édit Le Carbet

8 août 2011 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (13 votes, moyenne: 4,38 / 5)
Loading...

Critique lue : 4 216 fois


Très beaux poèmes d’une jeune femme qui s’est « cherchée, trouvée, perdue ».

Et qui dit si bien la douleur de l’absence de l’autre, la solitude dans la grisaille, l’exil…

« Je cherche à travers les brisures des dates

 Ceux qui m’ont faite

 J’interroge les fragments du soleil

 Ancêtres en quête d’avenir

 Le temps a perdu votre odeur

 Et j’ai perdu la lumière. »

10 commentaires pour “Fragments d’errance Ansaf Ouazzani édit Le Carbet”

  1. avatar Nadia Ouazzani dit :

    Ansaf Ouazzani 23 mars 1966-23 avril 2012. Ansaf a pris son envol a tout jamais R.I.P

  2. avatar zineb ouazzani dit :

    ansaf n’est plus parmi nous…
    en tant que journaliste , poète, écrivain et grande intellectuelle, ansaf est toujours présente dans nos coeurs à travers ses écrits et ses mots aussi révélateurs, chose qui permet de valider ses empreintes à tout jamais faisant vivre sa mémoire!!!!!

  3. avatar Zak dit :

    Bonjour Zineb et Nadia
    Tout d’abord je voudrais vous présenter mes sincères condoléances pour la disparition précoce de notre chère amie Ansaf.
    Je suis un vieil ami d’Ansaf et je souhaiterai rentrer en contact avec vous pour avoir plus d’informations sur cette douloureuse disparition.
    Mon mail est le suivant zakbent@gmail.com en vous remerciant d’avance

  4. avatar vénus dit :

    bonjour, svp, j’ai une recherche à faire à propos de Ansaf Ouazzani, qu’elle repose en paix, s’il vous plait si vous pouvez m’aider à avoir plus d’infos, je ne toruve rien sur internet. merci infiniment

  5. avatar vénus dit :

    P.S: une recherche approfondie, voire un mémoire.

  6. avatar massioui bouchra dit :

    Bonjour
    c’est avec une infinie tristesse que j’apprend le deces de ANSAF je ne comprend pas ! mais que faut-il comprendre ??? nous avons vécus ensemble en 1983 /84 je suis si triste !!! dans quel cimetiére peut-on se recueillir ? mon tel est le 06.49.41.50.84
    merci beaucoup .
    bouchra

  7. avatar amarouche nordine dit :

    triste jour qu’aujourd’hui
    beaucoup de tristesse
    avec du retard
    on s’était perdu de vue
    c’était une copine de ma sœur Karima
    on s’est connu comme ça
    c’est moi mamo le K’baili de lyon
    j’aimais Ansaf
    non pas comme une sœur
    mais comme un frère
    un vrai lascar , elle tenait tête à tout le monde
    même dans les pires lieux malfamés elle ne s’en laissait pas conter
    des bons souvenirs de nos virées nocturnes
    et de son séjour en Turquie ou je l’avais invitée
    je travaillais là-bas
    des bons souvenirs
    sa bonne éducation lorsqu’elle organisait des soirées , hôtesse hors-pair , cuisinière hors-pair
    une de ses nombreuses facettes
    c’est vrai qu’elle avait renoncée à cette vie , mais elle était fière de sa famille
    personne ne peut dire qu’il la connaisait
    à mes retours en France entre 98 et 2003
    je ne l’ai jamais trouvée pareille
    elle cherchait , qui ? dieu seul le sait , et encore …
    d’elle il ne me reste qu’un exemplaire dédicacé de son recueil
    mais sa place dans mon cœur
    rien ni personne ne pourront l’en chasser
    j’espère qu’elle n’a pas souffert
    sa vie était déjà souffrance

    amicalement
    A* mamo

  8. avatar amarouche nordine dit :

    Vénus , bonjour
    j’aimerais savoir si vos recherches ont été publiées,
    et , si oui , sont-elles lisibles ?
    A* mamo

  9. avatar Nadine dit :

    Bonjour,
    Est-ce que vous parlez d’Ansaf Ouazzani, je suis une ancienne copine qui cherche à entrer en contact avec elle. Elle a également été publié dans ma maison d’éditions
    Merci de m’en dire plus
    Nadine

Laisser un commentaire