Une vie de Simone Veil

5 août 2008 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (46 votes, moyenne: 3,39 / 5)
Loading...
Actualité, politique Histoire

simone_veil.jpgOn ne peut pas dire que Simone Veil est la femme qui se soit soumise à une époque et à des idées précocement arrêtées. La p’tite Simone a suivi un chemin exceptionnellement anodin, semé d’embûches mais remarqueblement enviable. Pourtant, je ne sais pas si c’est par souci de modestie mais, il me semble que son écriture ne révèle par toute l’ardeur de son parcours. Les pages sont vite lues et il semblerait que les évènements se sont aisément et rapidement enchaînés et, a contrario un livre trop technique dérouterait aisément le lecteur.

C’était une femme très bien entourée et ceci l’a poussé à prendre les meilleures décisions. Le risque avec un personnage politique qui écrit sur lui-même est de le voir nous imposer ses opinions. C’est justement le cas, j’ai quelques assentiments avec ses propos, et tout particulièrement au sujet de l’Europe. Mais, il faut avouer que son argumentation a le mérite d’être soignée.

Ce qui me gêne ou qui réveille en moi une intrépide jalousie est que son parcours, sa renommée, elle ne le doit pas qu’à elle-même mais surtout à cause et grâce au contexte historique de l’époque. Aujourd’hui pour être ministre ou magistrat, il ne suffit pas de connaître les bonnes personnes. Néanmoins, elle n’en reste pas moins une femme remarquable qui n’a pas recherché à assouvir une soif de pouvoir, mais à faire rayonner la France parmi le continent européen et à réveiller des valeurs morales enterrées.

« (…) ce que j’ai obtenu dans la vie, je l’ai souvent obtenu précisément parce que j’étais une femme. A l’école dans les différentes classes où j’ai pu me trouver, j’étais toujours le chouchou des professeurs. A Auschwitz, le fait que je sois une femme m’a probablement sauvé la vie puisqu’une femme pour me protéger m’avait désignée pour rejoindre un commando moins dur que le camp lui-même. Si l’existence ne m’a guère épargnée, j’ai, en revanche, croisé bien des gens qui m’ont protégée ».

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire