Lazare Donatien / L’écritoire (Virginia Besson Robilliard)

Critique de le 17 juin 2017

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (2 votes, moyenne: 2,00 / 5)
Loading...
Fantastique, horreur Littérature

Brocanteur à la Flotte en Ré, Lazare Donatien reçoit dans sa boutique un jeune homme qui lui confie une écritoire datant du XIXème siècle et qui semble être la cause de phénomènes étranges depuis qu’elle a été ressortie d’un grenier. D’étranges lettres apparaissent. Donatien qui se présente comme l’un des tout derniers « Drockheads », c’est-à-dire un humain capable de faire apparaître des fantômes et autres revenants et de dialoguer avec eux, se donne pour mission de résoudre au plus vite cette énigme.

« Lazare Donatien / L’écritoire » est le premier épisode d’une saga d’inspiration fantastique qui peut intéresser un public très jeune et plutôt féminin. C’est gentillet, sans grande originalité et écrit avec une relative aisance mais non sans quelques faiblesses. L’ensemble manque un peu de consistance, le cadre n’étant quasiment pas décrit, les personnages manquant de chair et de caractère et l’histoire d’étrangeté, de rebondissements et surtout d’une chute surprenante incitant à passer sans plus attendre à l’épisode suivant. Cet impératif de la technique du feuilleton n’étant pas respecté, le lecteur à qui l’on propose gratuitement la lecture de cet épisode à titre de mise en bouche a peu de chance d’être intéressé par la suite.

2,5/5

Lazare Donatien / L’écritoire (Virginia Besson Robilliard)

Laisser un commentaire