Charles Dantzig Pourquoi lire ?

29 octobre 2010 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (194 votes, moyenne: 4,03 / 5)
Loading...
Divers Essais Littérature Nouvelle

dantzig1.jpgC’est vrai que lire ne sert à rien. On m’a suffisamment traité de feignant quand on me voyait lire des auteurs hors programme. Mais quel plaisir de lire des livres prohibés en fumant une cigarette elle aussi interdite à l’époque. Le plaisir, il n’y a que ça de bon pour l’homme. En lisant Dantzig, j’ai pris conscience que l’on peut aller encore au-delà du plaisir. Une discussion avec Laura m’a démontré que la nouvelle génération sait se dépasser pour atteindre l’indicible dans les bouquins.

« On peut lire pour découvrir ce que l’écrivain n’a pas dit. C’est en général pendant les rêveries consécutives à la lecture qu’on y pense, quand on relève la tête, index pliéContre la bouche, regardant au loin sans rien voir. Tiens ?… » (p.123)

Quand j’ai fait lire ce passage à Laura, dix huit ans, elle a fait la moue et m’a dit : « Je n’aurais pas écrit un truc comme ça » Je ne lui ai pas répondu. C’est elle qui a insisté. « Euh, je serais inquiète à la place des écrivains de savoir qu’une fille comme moi peut penser à leur place.

–         Que penses-tu Laura de la Case de l’Oncle Tom ? quels sont les mots qui te viennent à propos de ce livre ?

–         Indignation sur la condition des noirs.

–         Pourtant Laura, ça n’entrait pas dans les intentions de l’auteur.

–         Je m’en tape.

–         Et tu as raison. L’essentiel, c’est ce que tu penses. L’essentiel, c’est ton indignation. Pas ce que pouvait penser l’auteur. »

Laura m’a embarqué le livre et ne me l’a rendu que quelques jours après, avec des passages stabilotés et des annotations partout.

Voici quelques unes d’entre elles :

–         Moi je lis souvent pour comprendre l’auteur.

–         Quand je lis en marchant c’est que le bouquin est super.

–         Les écrivains me permettent de devenir adulte.

–         Comme je lis trop, je n’arrive pas à écrire. C’est l’un ou l’autre, il faut choisir.

–         Quand ça m’emmerde, je saute des pages. Tout le monde fait ça mais le dit pas.

–         Lire est une œuvre en soi ; Je suis donc une artiste.

–         Certaines lectures sont dangereuses pour le moral, par exemple la Fêlure de Scott Fitzgerald

–         On ne comprend jamais tout d’un auteur.

–         Un livre, c’est presque toujours pour moi un paradis.

–         Je n’aime pas les livres qui se dépouillent de leur mystère.

–          Cette dernière annotation est en face d’un passage surligné :

« On peut dévoiler les secrets, on n’explique jamais les mystères. Tout au plus peut-on essayer de montrer comment ça s’est passé, par quelle étrange combinaison la part inexplicable d’un être, cette part spirituelle, folle, lui crée un destin » (p.149)

Un commentaire pour “Charles Dantzig Pourquoi lire ?”

  1. avatar G. Cingal dit :

    Alors qu’il prône le raisonnement contre les arguments d’autorité, Dantzig est le maître de la généralisation abusive et de l’argument d’autorité : il n’y a quasiment pas un seul raisonnement dans tout cet essai. C’est d’ailleurs ce qui en rend la lecture plaisante, distrayante. Mais, au fond, pas de fond.

Laisser un commentaire