no kid Corinne Maier

Critique de le 13 janvier 2009

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (65 votes, moyenne: 3,22 / 5)
Loading...
Actualité, politique Divers Psychologie

no-kid.jpgCorinne Maier a écrit ce livre pour oser dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.
Contrairement à ceux emprisonnés dans l’univers du bien-pensant, elle brise la glace.Avec un humour grinçant Corinne Maier montre comment le désir d’enfant est une aspiration tarte.

A travers de courts chapitres comme autant d’états des lieux et de clichés pris sur le vif de la douleur provoqué par la marmaille elle nous décrit sur un mode incisif comment les enfants nous empêchent de nous réaliser.
Elle nous apprend comment ne pas tomber dans le piège du parent parfait et devenir l’esclave de notre progéniture. Elle tente de déculpabiliser tout ceux qui, par peur de l’exclusion, tiendraient le discours de la pensée ambiante.
Non les enfants ne sont pas un bien pour l’humanité, ils ne sont pas l’avenir de la femme. Loin d’y voir un salut pour l’âme elle y voit plutôt un empêchement au progrès de la civilisation actuelle.
Ainsi elle prône plutôt l’immigration que l’enfantement pour résoudre le délicat problème des retraites  et l’amour du prochain n’est pas son thème favori. L’enfant ne serait qu’un bon a rien échoué là par hasard quand il n’aurait pas été la conséquence d’une farouche volonté d’enfanter dans l’abdication de soi même.
Être parent c’est perdre beaucoup ; son argent, son intelligence, ses amis et sa joie de vivre.
Ce livre procure un bol d’air pur pour nos esprits conformistes.  Pourtant il semble que rien ne puisse nous détourner de cet état de fait comme une évidence de la nature humaine.
Elle nous montre à quel point il est difficile de renoncer à sa propre servitude puisque Corinne Maier est mère de 2 enfants

no kid Corinne Maier

Étiquettes : , ,

4 commentaires pour “no kid Corinne Maier”

  1. avatar Innocence dit :

    Et, Maier propose quelle(s) solution(s) pour exclure toutes formes infantiles? Nouvelle forme de génocide, d’apartheid?

  2. avatar DURANDE dit :

    Innocence,
    Maier ne pousse en rien au meurtre tel les nouveaux nés de nos anciens spartiates, ni mêmes à une quelconque forme de discrimination. Au contraire elle prône l’abstinence et l’autosuffisance. Mais il faut entendre cela évidemment comme une utopie irréalisable.Maier ne se prend pas au sérieux mais ose rêver tout haut.La sélection naturelle qui vise la perpétuation de l’espèce se charge du reste quoiqu’on espère en tant qu’individu.

  3. avatar coudees franches dit :

    Et ils le prennent comment, les enfants de Maier, le manifeste de leur mère ? Ils se sont peut-être déjà suicidés avec un tel exemple d’amour de la vie, ou d’amour tout court…

  4. avatar DURANDE dit :

    Coudees franches,

    Je pense qu’il n’y a pas trop d’inquiétudes à se faire à propos des enfants de MAIER.Une femme qui ne cherche pas sa justification et son sens en tant que mère dans le devenir de ses enfants est une très bonne mère.Autonome, c’est même un modèle de libération pour ceux là.

Laisser un commentaire