Le Coffret de Santal de Charles Cros

Critique de le 12 mai 2008

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (33 votes, moyenne: 3,61 / 5)
Loading...
Poésie

charles_cros.gifCharles Cros est un poète du XIXe siècle, né le 1e octobre 1842. Par conséquent le coffret de santal est un recueil surréaliste. Il l’ édite pour la première fois le 1e avril 1873 puis en fait une seconde édition en décembre 1879. Dans la seconde édition de ce coffret de santal, Cros dédit plusieurs de ces poèmes, plus particulièrement à quatre femmes. Nina de Villard pour qui il indique dans l’incipit qui lui offre son recueil.

« A Nina
J’offre ce coffret de Santal
Ton capiteux parfum d’été
Seul, parmi d’autres, est resté.
Quand on fouille au fond de ce coffre,
Sauf quelques fleurs sèches, il n’a
Rien qui ne soit à toi, Nina.
Prends-le; rends fier celui qui l’offre:
Charles. »

Sidonie, Mary Hjademaal qu’il épousera le 14 mai 1878 dont il aura deux fils Guy-charles et René Cros puis à Solange de Ladevignère. Dans la préface l’auteur s’adresse directement à nous! Lecteurs.

« ..Quel encombrement dans ce coffre!
Je vends tout. Accepte mon offre,
Lecteur. Peut-être quelque émoi,…. »

Cela nous rend l’illusion d’un face à face avec le poète, ce qui crée une intimité entre lui et le lecteur et non de simples paroles retranscrites sur quelques feuilles blanches. Un autre de ces poèmes « Aquarelle » est dédié à son frère Henry Cros un peintre dont le titre fait réfèrence. Charles Cros fait des descriptions aussi précises que magnifiques, qu’on aurait l’impression qu’il décrit des tableaux, comme dans ces poèmes « Rendez-vous » et « Croquis d’Hospitalité ». Cette ouvrage dévoile la nature et les passions de Charles Cros qui avait un penchant pour les jolies femmes ainsi que les plaisirs charnelles. Tout au long de la lecture de ce livre, on remarque une nette progression. Au début règne l’insoucience, l’amour et les plaisirs érotiques alors qu’au fil de la lecture l’oeuvre de ce poète s’obscurcie devient enigmatique tout en gardant un semblant d’amour parfois indescent. Néanmoins c’est un livre de poèmes pleins de charme, de sensualité et de sincérité que nous a laisser l’auteur.

Le Coffret de Santal de Charles Cros

Étiquettes : , , , , , ,

Un commentaire pour “Le Coffret de Santal de Charles Cros”

  1. avatar Carole P. dit :

    Bonjour, lecteurs éventuels de Charles Cros,
    Quelques incorrections dans la critique que je viens de lire, et comme je travaille sur Charles Cros, je me permets de faire quelques précisions :
    Ce n’est pas un recueil surréaliste (ou alors le surréalisme était vraiment très en avance sur son temps), on pourrait (mais c’est très contestable) le considérer comme un recueil parnassien. Pour ma part, je le dirais unique en son genre.

    Ensuite, il ne me semble pas que ce soit des poèmes trop charnels ou indécents, on est loin de l’érotisme d’un Verlaine ou de l’indécence de Baudelaire. Hormis quelques rares poèmes, Charles Cros est charnel, oui, mais non indécent…

    Je suis en revanche tout à fait d’accord au sujet de la tendance du recueil à s’obscurcir.

    Enfin, j’ajouterai surtout que Cros est un auteur à la fois très drôle (Le Hareng Saur peut vous en donner un avant-goût) mais aussi très touchant, car sincère dans son autodérision et ses confessions à demi-mots. A lire par tous les amateurs de poésie de la fin du 19e.

Laisser un commentaire