« Le désespoir des heures de pointe » est effectivement un désespoir

Critique de le 25 novembre 2009