« le Conte du Pays de Nan » – de Daniel Moline

Critique de le 14 novembre 2010

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (29 votes, moyenne: 3,14 / 5)
Loading...
Vos textes

Titre: le Conte du Pays de Nan – Auteur: Daniel Moline
Editions Thélès,  3 septembre 2010, 233 p. 22 € – ISBN : 9782303003063

Un homme erre dans l’espace clos de Nishiwaki au grand plaisir de ses yeux. Cette ville au centre du monde ( N35 E135 ) est pour lui un véritable locus voluptatis. Il y multiplie les rencontres. Il s’y perd.

Le conte s’enfonce dans l’ombre et s’opacifie à mesure que se détaille l’épiphanie de ses délices et de ses douleurs. Fuite délibérée de ce à quoi on ne peut donner de nom et dont on ne peut faire un objet de connaissance ? L’homme suit de loin, ou bien retarde, ou bien dénie le moment où le plaisir va sonner la mort du sens.
Il joue indéfiniment à cache-cache avec le grand amour. Il se donne l’illusion de cet amour alors qu’il ne cesse de s’en retirer et de s’en éloigner par une distance que renforce chaque nouvelle rencontre qu’il fait.

Est-ce trop ou pas assez pour raconter une histoire ? Frôlant le grippage, le récit promet un secret à la place d’un autre. Il fait croire qu’il pourrait donner à voir autre chose que ce qu’il donne à entendre.
Et si son mensonge ne donne finalement rien à voir, tout son art est bel et bien de tenir jusqu’au bout, préservé du sens, le seul plaisir d’entendre.
Pour nous faire marcher en silence et nous égarer en nous tenant sous son charme. Il ne dit rien d’autre que le rapport secret qu’entretient cette écriture avec des plaisirs soustraits aux significations. Circulez, chers passants promis à la mort ! Il n’y a, en ce non-lieu, plus rien à dire !

ISBN : 9782303003063

« le Conte du Pays de Nan » – de Daniel Moline

Laisser un commentaire