Crime et châtiment le livre sur l’exposition du musée d’Orsay

6 avril 2010 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (225 votes, moyenne: 3,93 / 5)
Loading...
Art, spectacle, musique Fantastique, horreur Histoire Littérature Polycritique Vos textes

crime-et-chatiment.jpgLe premier homme né sur cette terre est un assassin. Caïn. La genèse installe le mythe fondateur. L’homme tue. Instinct de mort suivi du châtiment. Robert Badinter, artisan de l’abolition de la peine de mort en France est l’inspirateur de l’exposition.

Martyrs immortalisés par les pinceaux. Marat, martyr du peuple est ainsi magnifié par son ami David. Sa main droite sortie de la baignoire vient d’écrire sur un billot «  N’ayant pu me corrompre, il mont assassiné ». Tricherie du peintre. Les faits historiques démentent David.

Artistes fascinés par les criminels. Voir le tableau de Charlotte Corday par Paul Jacques Aimé Baudry. Crime aux accents mystiques.

Fantasmes autour de la tête coupée. Profanations. Un maratiste soufflette par deux fois la tête de Charlotte Corday, arrachée au corps. Les joues virent du bleu au rose.

La première victime du meurtre, comme du viol, n’en reste pas moins la femme. Sang et sexe.

La décapitation, plaque tournante de l’exposition. Elle fut instituée par les romains.

L’ombre de la guillotine plane sur l’exposition.

On verra Le coupeur de têtes de Picasso, les dessins de Daumier sur la justice, les couvertures du Petit Populaire sur les crimes.

On se rappellera des mots de Stendhal à la fin du Rouge et le Noir :  » Jamais cette tête n’avait été aussi poétique qu’au moment où elle allait tomber« 

Je retiens surtout Œdipe voyageur ou L’égalité devant la mort de Gustave Moreau. La question de la responsabilité y est posée.

5 commentaires pour “Crime et châtiment le livre sur l’exposition du musée d’Orsay”

  1. avatar Innocence dit :

    Et je suppose que vous offrez le transport pour ceux qui ne disposent pas du dit privilège d’être Parisien?!?

  2. avatar chauvierre dit :

    Le beau livre de cette exposition est disponible. En bibliotheque.

  3. avatar Innocence dit :

    Est-il disponible actuellement, sous quel éditeur?

  4. avatar bruno chauvierre dit :

    @Innocence. L’ouvrage est publié chez Gallimard, sous la direction de René Char.

  5. avatar vers aux Lèvres dit :

    Noble initiative ; mais qui n’égalera jamais la version russe…

Laisser un commentaire