L’empereur nu (Roger Knowles)

Critique de le 27 octobre 2013

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (2 votes, moyenne: 4,00 / 5)
Loading...
Littérature

L'empereur nuLassé de la sottise et de l’ingratitude de sa clientèle, Simon, un mécanicien réparateur de motos, décide de fermer son garage et de partir en vacances dans les Cornouailles en compagnie d’Hazel, son épouse, de Becky, sa fille âgée de six ans, de Ben, son tout jeune fils et d’Orphée, son golden retriever pas très propre sur lui. La petite famille veut profiter de cette pause pour mieux envisager son avenir. Simon doit-il vendre son garage et se lancer dans la vente de produits naturels ? Sera-t-il capable de se transformer en conseiller financier de choc ou en poète d’avant-garde écoulant ses oeuvres à des milliers d’exemplaires ?
« L’empereur nu » (fine allusion au conte bien connu) est un roman familial humoristique, plein d’humanité, de remarques décalées, de galères du quotidien et, en un mot, qui sent le vécu. C’est amusant, loufoque et souvent très drôle. On se surprend à éclater de rire devant tous les déboires rencontrés par ce pauvre Simon, depuis le ridicule mobil-home des Cornouailles dans lequel le lit est si petit qu’il oblige à dormir uniquement en chien de fusil jusqu’au snobisme ridicule des amateurs de poésie de la BBC en passant par les flatulences du pot catalytique de la voiture laissant planer une terrible suspicion dans le couple ou les déjections inopinées d’Orphée, le chien rebelle doué de la parole et d’un solide bon sens. On l’aura compris, avec ce livre, on nage dans le « non-sense » et l’humour anglais qui restent des mets de choix pour les amateurs dont je suis. Bravo Mister Knowles. Quel bon moment vous nous faîtes passer dans la désopilante compagnie de votre charmante famille ! Seul petit bémol : un certain nombre de coquilles, fautes de grammaire ou de français qu’une bonne relecture aurait permis d’éviter. A l’aune de la qualité de l’ouvrage et du plaisir apporté, cela ne comptera que pour… « peanuts »…

4,5/5

L’empereur nu (Roger Knowles)

Laisser un commentaire