Le nez d’un notaire (Edmond About)

Critique de le 16 août 2015

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (3 votes, moyenne: 4,33 / 5)
Loading...
Littérature

indexSous le Second Empire, Alfred L’Ambert, héritier fortuné d’une longue lignée de notaires, est un des habitués du foyer de l’Opéra de Paris où il fait une cour platonique et assidue à une petite danseuse de 14 ans en lui offrant sucettes et bonbons. L’ennui c’est qu’il a un rival, un certain Ayvaz-Bey, secrétaire à l’ambassade de Turquie, qui est en passe de le supplanter dans le cœur de la belle enfant. Au cours d’une bousculade, Alfred percute involontairement le nez de l’Ottoman. Le sang coule. Ayvaz-Bey veut venger son honneur bafoué par un duel. D’un grand coup de yatagan, il ampute le pauvre notaire de son appendice nasal. La médecine pourra-t-elle réparer les dégâts ? La greffe du nouveau nez du notaire tiendra-t-elle ?

« Le nez du notaire » est un charmant conte philosophique qui donne à réfléchir sur les limites de la chirurgie réparatrice, sur les solidarités humaines et sur la vanité de certains préjugés sociaux. C’est une formidable parabole pleine d’humour, d’ironie et parfois même de dérision. Donneur et receveur placés aux deux bouts de l’échelle sociale sont beaucoup plus liés qu’ils ne le croient. Ils se cherchent, se trouvent, se perdent, se rejettent et le plus dépendant n’est pas forcément celui que l’on pourrait s’imaginer au départ… Le style de cet auteur, malheureusement un peu oublié de nos jours, est magnifique, enlevé, rythmé, sans description ennuyeuse et d’une modernité étonnante. Ce texte n’a pas pris la moindre ride et mérite mieux que de disparaître dans les limbes de l’oubli. Si lassé des sottises convenues et mal écrites que les éditeurs nous infligent trop souvent, vous avez envie de retrouver de bonnes histoires, de belles plumes et des esprits ouverts, intelligents et sarcastiques, lisez Daudet, Allais, Jarry, Mirbeau ou About. Vous ne serez jamais déçu ! C’est facile, ça ne coûte pas un kopeck, il suffit de télécharger les fichiers sur « Ebooks libres et gratuits » (entre autres).

5/5

Le nez d’un notaire (Edmond About)

Laisser un commentaire