Snake Eyes (David Jacobs)

Critique de le 29 octobre 2014

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (1 votes, moyenne: 3,00 / 5)
Loading...
Roman

Snake eyesA Atlantic City, célèbre station balnéaire de la côte Est des Etats-Unis, doit se dérouler le combat de boxe du siècle entre le tenant du titre Lincoln Tyler et son challenger, un mexicain nommé Ruiz. Ricky Santoro, policier municipal plutôt désabusé et Kevin Dunne, responsable de la sécurité de la salle y assistent dans les premiers rangs quand un coup de feu éclate. Kirkland, le ministre de la défense vient d’être atteint d’une balle dans la gorge. Un deuxième tir blesse une jeune femme blonde à l’épaule. Panique dans le complexe sportif. Kevin Dunne repère le tireur et le neutralise immédiatement en lui tirant une balle dans le dos…

« Snake eyes » est la simple adaptation du scénario du film éponyme de Brian de Palma. L’intrigue relève plus du roman noir que du thriller proprement dit. L’ennui c’est qu’elle est plutôt mal ficelée avec son complot cousu de fil blanc et son pauvre flic sur qui retombe toute la culpabilité. Les personnages sont sans grande consistance ni psychologie travaillée et le récit se déroule plus sur le registre du synopsis que sur celui du roman bien construit. Si on y ajoute un style quelconque, banal et plat, on en arrive à un ouvrage d’une complète médiocrité produit dans un pur et unique but commercial. Le lecteur savait déjà qu’un bon roman ne donnait pas forcément un bon film. Il découvre qu’un film quel qu’il soit ne saurait être à l’origine d’un bon roman malgré tous les efforts d’un tâcheron du clavier. Chacun son métier. Semblables passerelles entre cinéma et littérature ressemblent trop souvent à des impasses, à des coupe-gorges, en un mot à des attrape-nigauds.

2,5/5

Snake Eyes (David Jacobs)

Laisser un commentaire