Loin de Chandigarh de Tarun J Tejpal

16 mars 2008 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (15 votes, moyenne: 3,47 / 5)
Loading...
Roman

Loin de ChandigarhTraductrice Annick Le Goyat
Buchet . Chastel 2005 – 675 pages
Existe en poche

Cette histoire se passe en Inde. Mais pas l’Inde exotique des voyagistes. Non, c’est la vraie Inde, dans les années 1990, décrite, comme en passant, par un autochtone qui a bien mieux à faire.

V.S. Naipaul, le grand écrivain indien ne s’y est pas trompé : « enfin quelque chose de neuf venu de l’Inde. »

Ce long roman (patience, la fin justifie les moyens), a un rapport au temps très hindou : il est cyclique. Passé, présent et même futur sont tous là en même temps et se justifient au fil des pages. On pourrait dire qu’ils justifient aussi l’opinion selon laquelle nul n’est l’auteur unique de sa propre vie…

Le narrateur est un journaliste indien, très très amoureux de sa femme, qu’il honore fougueusement et elle le lui rend bien. Bref, c’est une histoire d’amour très charnelle mais aussi, en passant, un cours pour celles et ceux que l’aspect universel de la sexualité intéressent.

Mais là n’est pas l’essentiel. Ce grand roman déroute, dérange, bouleverse, nous emporte comme un fétu dans le grand courant de l’histoire de l’Inde et nous donne enfin à lire un pays gigantesque qui, depuis des millénaires, fonce à tombeau ouvert dans l’extrême démesure. Il explore aussi l’intime, le non-dit, la tenace fatuité masculine, la dignité royale de la femme bafouée.

Pour finir, dernier personnage si présent : la montagne. Et quelle montagne ! Les contreforts de l’Himalaya. Vaut le détour…

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire