LES TRIBULATION DU DERNIER SIJILMASSI – Foaud Laroui

Critique de le 4 novembre 2014

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (Pas encore d'évaluation)
Loading...
Roman

“Si Dieu est omniscient il sait donc tout ce qui va se passer dans l’avenir, et en particulier nos futurs” […] «Mais alors quid du libre arbitre de l’homme » ?

Le protagoniste de ce roman de formation Adam Sijilmassi était un ingénieur marocain ; j’écris  « était » parce qu’il décide de rompre avec sa vie occidentalisée et de conduire une vie plus marocaine comme son père et ses ancêtres.

Au Maroc il découvre la religion, l’Islam à la base de la culture marocaine et puis, après avoir déjà abandonnée une première fois sa vie il prend une nouvelle décision.

La particularité de ce roman est dans la capacité de l’auteur de nous transporter à travers ces pages à Casablanca et de nous faire comprendre la vie réelle des marocains.

Zaz dans une de ses chansons écrit : « Ah quell’est belle notre chance aux mille couleurs de l’être humain, mélangées de nos différences, à la croisée des destins ».

Et c’est le destin qui porte le protagoniste à s’interroger sur la vie qu’il conduit et il se demande exactement comme élise du roman de Claire Etcherelli si celle-là est la vraie vie et la seule façon dans laquelle nous pouvons vivre.

Foaud Laroui est un des auteurs desquels on peut dire qu’  « ils n’ont pas de drapeau » mais que s’il n’avait pas eu une origine marocaine il n’aurait pas été le même auteur.

Son style d’écriture ne m’a pas beaucoup satisfait comme l’intrigue du roman.

En général je peux dire que qui lit ce roman doit s’interroger sur sa vie et sur son futur, donc l’objectif de l’écrivain est bien réussi.

LES TRIBULATION DU DERNIER SIJILMASSI – Foaud Laroui

Laisser un commentaire