Le grand monde / tome 1 L’alliée (Guy des Cars

12 décembre 2014 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (2 votes, moyenne: 3,50 / 5)
Loading...

Critique lue : 1 884 fois


Le grand mondeEn 1955, à Cholon, le quartier chinois de Saïgon, deux français, Serge Martin, antiquaire et Jacques Fernet, artiste peintre, font la connaissance de Maï, une très jolie taxi-girl qui officie au « Grand Monde », un dancing plutôt chic. Jacques est devenu aveugle suite à un attentat où il échappa de peu à la mort… Mais les deux hommes ne sont-ils vraiment que ce qu’ils veulent bien laisser paraître ? Après avoir été occupé par les Japonais pendant la Seconde Guerre Mondiale, puis après avoir été repris par les Français du Général Leclerc, le pays a sombré dans un chaos marqué par une suite d’attentats dus au Viet Minh. Cette lutte pour l’indépendance vient de se solder par la partition du pays : au nord, le Viet Minh communiste et au sud le Viet Nam nationaliste et indépendant des Français. En réalité, Serge et Jacques sont deux agents des services secrets français qui tentent de retrouver un important document concernant l’emplacement d’un gisement d’uranium. Celui-ci est immergé par une quinzaine de mètres de fond dans l’épave d’un cargo coulé quelque part dans la baie de Saïgon…

« Le grand monde » est un pur roman d’espionnage dans la lignée des œuvres de John Le Carré mais d’un niveau nettement inférieur. Il faut attendre 240 pages avant que les évènements s’accélèrent un peu et qu’il se passe vraiment quelque chose. L’auteur s’est d’abord attaché à planter le décor et tout le contexte géographique, social, historique et politique de l’époque, ce qui, en soi, n’est pas inintéressant mais qui ralentit énormément le rythme de la narration au point que le lecteur sent parfois l’ennui poindre et le livre lui tomber un peu des mains. Il va falloir une certaine constance pour s’attaquer au second tome de cet ouvrage qui est loin d’être le meilleur du prolifique auteur.

3/5

Laisser un commentaire