La nostalgie heureuse, Amélie Nothomb.

Critique de le 22 août 2013

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (29 votes, moyenne: 4,69 / 5)
Loading...
Roman

En pélérinage au Japon, Amélie Nothomb s’interroge sur la continuité entre son enfance et l’äge adulte. Elle est triste devant les aménagements modernes qui défigurent les lieux sacrés de son enfance. A part les caniveaux elle ne reconnaît rien. Dans son école maternelle la fenêtre par laquelle elle s’enfuyait est même condamnée et quand elle revoit Nishio-san, sa nounou, elle est envahie par cette nostalgie triste qui n’est pas un état d’âme japonais.
Lui revient le mot emblématique du japonais, « Natsukashii », celui qui désigne la nostalgie heureuse, quand  le beau souvenir revient à la mémoire et l’emplit de douceur, comme chez Proust, si révéré au Japon.
Dès lors, imprégnée d’un état d’esprit nouveau, elle retrouve avec bonheur son passé japonais, se promène sans nostalgie avec son ancien fiancé sous les cerisiers du japon, reprend à son compte la sentence de Flaubert, « la bêtise, c’est de conclure » et continue paisiblement un périple japonais dont la fin culmine de façon majestueuse.

La nostalgie heureuse, Amélie Nothomb.

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire