Guy Talese, Fame and Obscurity

29 décembre 2010 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (68 votes, moyenne: 4,65 / 5)
Loading...
Roman

Un livre sur les excentriques de New York.

On s’intéresera aux doormen, véritables diplomates du trottoir, en relation avec les puissants de la ville.

On dénombre 650 doormen à Manhattan, dont une vingtaine pour le Waldorf-Astoria.

L’auteur s’est fait pote avec un doorman sans porte, une sorte de vagabond à grand chapeau qui ouvre les portes des voitures quand la circulation est dense.

Ce loser se fait jusqu’à deux cent dollars certains soirs, preuve que les loseries peuvent rapporter gros. Il fait l’aboyeur dans les coins chaudasses et chuchote à l’oreille des passants:  » Hep ! Entrée gratuite… belles filles à l’intérieur… la nouvelle Miss Alaska !  »

Si t’es un loser et que tu veux de la thune, va donc là-bas !

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire