En blanc et noir (Bertrand Carette)

Critique de le 11 mars 2016