Dexter de Jeff Lindsay

13 août 2010 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (88 votes, moyenne: 3,55 / 5)
Loading...

Critique lue : 2 202 fois

Du livre au cinoche Fantastique, horreur Roman

dexter.jpgQui ne connait pas Dexter?!? Ce personnage a défrayé la chronique avec sa série éponyme passant sur Canal +.

Tueur en série à la psychologie et à la morale atypiques, il se rend le Justicier noir des nuits de Miami. C’est après un traumatisme infantile que son identité de meurtrier s’est dévoilée. Déjà quelques termes obscurs pour décrire un être qui obéit aux règles d’une grande figure de la Police, son père adoptif Harry. Il jouit de son don à la vacuité sentimentable et de sa lacune empathique pour détruire des délinquants et les pires criminels. Il n’obéit qu’à la justice de son prophète Harry dont tout l’enjeu est de ne pas se faire prendre. Mais il s’agit aussi de s’imprégner de l’Humanité et de son contexte pour ne pas se faire remarquer.

Jeff Lindasay parvient à attirer la sympathie du lecteur pour son personnage en utilisant celui-ci comme narrateur. Le ton est ironique, noir, narcissique.. Un vrai délice. A travers les crimes les plus atroces qui sont décrits Dexter envisage toutes les situations avec un humour que nous partageons. Son détachement s’expliquerait par son inaptitude à détenir des sentiments. Pourtant, ici une faille de l’auteur est facilement identifiable.. Dans certains passages, on reconnait qu’un être humain transparaît. Décrire un être vide et initiallement inapte à la vie sociale est difficile et force est de reconnaître que le défi n’a pas été entièrement relevé.

Les intrigues sont plutôt bien menées et retiennent l’haleine du lecteur même si certaines fins sont baclées. A l’issue d’une enquête périlleuse, la solution paraît bien superficielle.

Les personnages sont assez attachants et ceux de la série font un parfait support. Bravo aux réalisateurs américains. Néanmoins, il faut avouer que la télé a su davantage exploiter les identités que leur initiateur. Attention néanmoins aux dérives, les histoires se ressemblent mais l’ouvrage diffère quelque peu de la série.

Tome 1: Ce Cher Dexter

Tome 2: Dexter revient!

Tome 3: Les Démons de Dexter.

Tome 4: Dexter dans de beaux draps (A paraître chez Points).

L’auteur gagne en maturité à mesure que son oeuvre se prolonge, on espère qu’il saura mieux rentrer dans la profondeur du personnage et mieux exploiter l’aspect criminalistique.

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire