Hubert Reeves L’Univers expliqué à mes petits-enfants

25 février 2011 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (67 votes, moyenne: 4,58 / 5)
Loading...
Essais Jeunesse Questions ouvertes, réflexions Roman

Il a huit petits enfants. Pour lui la relation entre les grands-parents et les petits enfants est importante.

Oui, il sait parler aux petits enfants, comme je voudrais pouvoir le faire avec Grégoire et Alexandre. Le savant revit les soirées d’Août au cours desquelles il répond aux questions des enfants sur l’origine des étoiles filantes. Plaisir  de contempler, allongés sur des transats, la voûte céleste, détaillée par le célèbre astrophysicien. Interrogation sur le sens de la vie.

« D’abord, il faut définir de quelle sorte de vie nous parlons. Les fourmis, à notre connaissance, ne s’étendent pas sur des transats pour se demander si elles sont seules dans l’Univers. »(P.65)

Interrogation persistante quand il affirme que les atomes qui forment notre corps sont bel et bien nés dans les étoiles :

« …au centre des étoiles, il fait très chaud- des millions de degrés- et des réactions nucléaires ont lieu. Elles engendrent de nouveaux atomes qui s’accumulent dans le corps de l’astre. Plus tard, après la mort et le démembrement de chaque étoile, ces atomes errent dans l’espace. Un certain nombre vont se retrouver dans la matière qui constitue notre planète. Ils circulent dans les sols et dans les océans. Et un jour, ils entrent dans les cycles de vie de toutes les espèces.[…] Après la mort, les atomes de notre corps retournent à la terre des cimetières. Ils peuvent être réutilisés dans l’élaboration d’autres êtres vivants, des plantes ou des animaux. Les atomes ne meurent pas. Ils sont continuellement recyclés dans un immense circuit qui implique toute la planète.[…] Tous les atomes de notre planète retourneront dans l’espace et s’intègreront à de nouvelles nébulosités. »

Moi qui aime leur parler du passé et de généalogie, ça me donne envie de me promener la nuit avec eux dans les rues de Paris, sous le ciel étoilé. Je pourrai leur dire que la lumière de l’Etoile Polaire (ou Etoile du berger) que nous voyons maintenant a en fait été émise par l’étoile autour de l’année 1580, époque où vivait à Orléans notre ancêtre Angenault (Estienne l’ancien). Les incitant à se projeter vers leurs futurs descendants, je leur expliquerai que la lumière émise aujourd’hui par l’Etoile Polaire sera visible  par leurs descendants dans  430 ans, c’est à dire en 2441.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire