Je vais bien ne t’en fais pas d’Olivier Adam

Critique de le 20 février 2008

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (56 votes, moyenne: 3,64 / 5)
Loading...
Du livre au cinoche

olvier_adam.jpg D’habitude je passe du livre au film mais là, ce fut l’inverse: du film au livre. Je n’ai jamais vu un film aussi émouvant et réel. Bien que très pauvre en actions, il y a une vague grise et amère d’émotions sans oublier que la musique est en accord avec tout ce paysage. L’histoire de jumeaux que la vie sépare et qui égare l’un d’eux. Première surprise avec le livre: il est fin et les caractères sont gros. C’est un style trop succint pour être attachant. Je dis bravo à l’équipe du film qui a su faire vivre l’ouvrage!

Je vais bien ne t’en fais pas d’Olivier Adam

Étiquettes : , , ,

7 commentaires pour “Je vais bien ne t’en fais pas d’Olivier Adam”

  1. avatar Fab dit :

    Personnellement, je n’ai pas aimé le livre,
    les personnages sont froids et peu attachants, ils se complaisent dans des situations fausses et pleines de non dits…
    Je ne garde pas un grand souvenir 🙁
    Par contre la lecture de ta critique me donne envie de voir le film 🙂

  2. avatar Myriam dit :

    Je ne suis pas d’accord avec la critique d’Innocence du 20 février 2008, pas plus qu’avec celle de Fab du 21 février 2008. Le fait qu’il soit succint accentue la psychologie des personnages et en fait ressortir l’essentiel. J’ai trouvé que les émotions étaient vraiment bien exprimées par l’auteur et comprises par le lecteur. D’ailleurs, ma soeur qui ne lit jamais, a été fasciné par ce livre. Félicitations à Olivier Adam qui a su captiver par une histoire qui paraissait banale.

  3. avatar Innocence dit :

    Félicitations à l’auteur pour avoir crée une aisance accessible à tous! Quel talent…

  4. avatar pirouette dit :

    Ce book est sensas!

  5. avatar guenia dit :

    Autant le film caresse avec une justesse effroyable ce qu’est la perte d’un être :ce vide qui se vide chaque seconde dans l’infini pour finir en ritournelle ….la voix de Simon Buret au timbre sourd rend le film attachant et c’est cette petite voix qui ne hante pas le livre qui nous manque ……….

  6. avatar Victorine dit :

    J’ai lu le livre et je ne l’ai pas franchement aimé, les personnages sont assez froids et je n’ai pas vraiment compris la fin. Le livre me paraît mieux (:

  7. avatar Victorine dit :

    Pardon, le film me parait mieux !

Laisser un commentaire