Une femme, Anne Delbé

Critique de le 23 février 2008

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (65 votes, moyenne: 3,63 / 5)
Loading...
Art, spectacle, musique Histoire Littérature

une_femme-anne_delbe.jpgUn ouvrage bouleversant. Un subtil mélange d’amour, de passion, d’Art, de sexe et surtout de folie.

La folie amoureuse d’une femme, sa folie à la fois créatrice d’oeuvre et destructrice d’âme.

Parmi les différentes versions d’adaptation, cette œuvre entre fiction et réalité est de loin la plus réussie. En effet, c’est dans ce livre que se révèle cette camille claudel, connue et inconnue. Une vision interne des sentiments qui nous fait nous prendre d’une imaîtrisable sympathie et d’une compassion incroyable.

Pour la première fois elle est au premier plan, Rodin et Paul Claudel (son frère) ne sont que personnages (même si Rodin garde la même importance quant à la passion de camille claudel)

Ce livre n’est pas qu’une fiction, ou qu’une biographie parmi tant d’autres. C’est un ouvrage à part qui mérite une attention particulière.

Pour tous et plus particulièrement ceux qui comme moi aiment l’Art

Détails sur Une femme, Anne Delbé

Isbn : 2253034924

Une femme, Anne Delbé

Étiquettes : , , , , ,

Un commentaire pour “Une femme, Anne Delbé”

  1. avatar sylfaen14 dit :

    Le destin de Camille Claudel, avec un grand C, est bien celui d’une femme passionnée et vertigineusement douée : l’une de ses premières oeuvres, le modelage de la tête de son frère en jeune romain est bouleversante. Oui, Anne Delbée l’a mise au premier plan et ce n’est que justice. Mais n’oublions pas que c’est parce qu’elle était femme que cette artiste a été broyée par la société bien-pensante de l’époque, dont son frère était un représentant particulièrement rigide. L’internement arbitraire, interminable, mortel, qu’elle a subi reste un scandale du XXe siècle.

Laisser un commentaire