il suffirait de presque rien

Critique de le 18 décembre 2017

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (14 votes, moyenne: 4,79 / 5)
Loading...
Nouvelle

« Elle », vingt-cinq ans au début de sa vie. « Monsieur », vingt-cinq ans de plus au bord de la vie. Ils vont faire des étincelles, voler en éclats, entamer une course contre le temps. Cette comète va bouleverser sa vie, entrer en collision dans son monde, son univers. Une relation au-delà de l’amitié, au-delà de l’amour, au-delà de la mort.

Détails sur il suffirait de presque rien

Auteur : Molly Dreams

Editeur : bookelis

Nombre de pages : 150

Format : 13X18

Isbn : 979-10-227-2328-2

il suffirait de presque rien

Étiquettes : , , , ,

14 commentaires pour “il suffirait de presque rien”

  1. avatar Karin dit :

    Après avoir lu « il suffirait de presque rien », cette histoire d’amour peu commune m’a touchée. Pendant tout le livre je me suis dit, si seulement elle était née 20 ans avant ou lui, 20 ans plus tard… ce fut une expérience enrichissante de lire un auteur en auto édition. une belle découverte. Je recommanderai le livre dont j’ai mentionné le titre au début. L’auteur exprime bien ce que la jeune femme ressent envers l’homme qu’elle aime.

  2. avatar Charlotte dit :

    Une histoire que j’ai énormément apprécié ! Une histoire dans laquelle je me suis revue… Quelques larmes ont coulé ! Un livre qui est toujours dans mon sac à main et que je relirai encore et encore !! En tous cas, merci à Molly Dreams pour cette merveille, et j’espère qu’il y aura une suite en tout cas je l’attends énormément. Mille bravos et mille mercis.

  3. avatar Amandine dit :

    Je suis émue aux larmes par la sincérité, la profondeur et tout l’amour que l’on perçoit à travers les lignes de ce livre. Je suis entrée dans un voyage dans ton univers où je me suis sentie enfin comme une étoile <3 merci !

  4. avatar Kiroguza dit :

    J’ai pu lire presque en avant-première le premier livre de Molly et j’ai découvert une facette de mon amie que je ne connaissais pas ! Une belle surprise ! Je vous recommande chaudement chacun de ses livres !

  5. avatar Fran-y dit :

    Enfin ! le livre était dans ma boîte aux lettres ce matin… et lu dans les 2 h qui ont suivi ! Impossible de ne pas boire ces mots quand on vit une situation semblable, certes, avec cette différence qui fait que chaque histoire reste unique. Merci pour ces mots qui font du bien. Une belle histoire à découvrir et à vivre au gré de ces lignes qui vous portent. Bravo

  6. avatar Emybook dit :

    L’auteur Molly nous raconte son histoire sous forme de témoignage. le thème de ce petit roman est la différence d’âge. Une histoire forte en émotion. Elle la écris au plus profond de ces tripes. Cette jeune fille de 22 ans qui est dingue de cet homme qui pourrait être son père s’aiment d’un amour profond, intense et inévitable. Pourquoi ils ne peuvent pas s’aimer ? Tout simplement à cause des regards des autres. Ces personnes qui jugent les apparences. Ils sont pourtant heureux tous les deux quand ils sont ensemble, elle a même rencontré les amis de monsieur plusieurs fois et cela s’est très bien passer, mais monsieur a du mal à se sentir regarder et juge. Il a peur de lui gâcher sa jeunesse. Mais qui a dit qu’on devait aimer une personne de son âge ? C’est comme les personnes qui aiment une personne du même sexe. Eux aussi sont jugés. Pourquoi ? La différence. Des qu’une personne est différente, on va la regarder, la juger, la critiquer… Pourquoi des qu’une personne est différente que ce soit physiquement, mentalement ou sur sa manière d’être, nous la pointons du doigt et nous la jugeons ? Pourquoi ne pas essayer de la comprendre ? Si tout le monde était pareil, la vie serait ennuyeuse. Arrêter de vivre par rapport aux regards des autres. Faites comme bon vous semble. Aimer qui vous voulez. Je connais un couple qui sont ensemble depuis 8 ans, ils ont deux enfants et vous savez combien d’âges de différence ? 10 ans. Et oui… Ils sont très heureux. Faites comme eux et comme certain, vivez votre amour, n’importe la différence d’âge.C’est une histoire très touchante et réaliste malheureusement. Elle m’a beaucoup touché. Son écriture est agréable à lire. Mon point négatif est qu’il me manque des choses à ma lecture. Je trouve cela dommage de ne pas avoir la version de Monsieur, mais je peux comprendre vu que c’est un témoignage et je pense que l’histoire est soit raconté trop vite ou soit il manque des éléments. Je ne pourrais expliquer, mais malgré cela, j’ai passé un moment agréable en compagnie de ces deux merveilleux personnages qui sont très touchant.

  7. avatar kenza_586 dit :

    Un livre qui m’a vraiment fait rêver !!! Bravo et merci pour cet excellent livre.

  8. avatar Octavie dit :

    C’est avec des petites pépites de ce genre que j’adore être chroniqueuse. Molly Dreams nous conte ici, une histoire forte, remplit de sentiments. Un amour qu’on pourrait presque croire interdit à cause des dictats de notre société. Une jeune femme de 25 ans qui tombe éperdument amoureuse d’un homme qui a le double de son âge. Un amour semé d’embûche, de secret. Un homme qui n’assume pas totalement le fait d’aimer une femme qui pourrait être sa fille, mais elle ne l’est pas et voilà comment il finit par succomber aux charmes de cette jeune femme. Elle n’est jamais aussi pétillante et heureuse de vivre que lorsqu’elle est prêt de lui. De leur rencontre en passant par de très grand bas et de très beaux hauts, vous ne serez pas insensible à cet amour que tout le monde voudrait un jour connaître. Une très belle histoire qui se lit comme si vous étiez au cœur d’un journal intime rédigé par « Elle ». Merci Molly dreams de m’avoir accordé ta confiance pour cette chronique et d’avoir partagé ce roman très réaliste avec moi. Ta plume est forte n’en doute pas, tu es une auteur et une poète, tu sais jouer avec les mots et retranscrire avec subtilité tous les sentiments éprouvés lorsque l’on aime au-delà du possible une autre personne. J’ai passé un agréable moment en te lisant. J’ai beaucoup apprécié les différentes citations, ou textes que tu as inclus dans ton roman sans en omettre le véritable auteur, parfois, il est vrai, que d’autres personnes ont trouvé exactement les mots que nous voulions émettre et il est bien de les citer. Je te souhaite d’écrire beaucoup d’autres romans que ce soit biographique ou autre. Je suis certaine que si « Monsieur » te lit un jour, il ne pourra qu’être fier de la femme affirmée que tu es. Un bel hommage.

  9. avatar Delphine dit :

    Un univers bien différent de mes lectures habituelles, même s’il s’agit bien d’une romance (autobiographique). La mise en place, quelque peu surprenante, m’a tout de suite happée dans cette histoire d’amour impossible. Dans ce « presque » journal intime, la plume de Molly joue joliment d’un langage riche et tout en poésie avec les émotions de ces amoureux, de la rencontre au premier rendez-vous en passant par l’échange de baisers. L’auteure ponctue son récit de nombreuses citations agrémentant les ressentis de la jeune femme. Cela dit, j’avoue rester frustrée par la rapidité de certains passages et la redondance d’autres.

  10. avatar Julie dit :

    3 livres. Une histoire vraie et belle. La différence d’âge dans un couple n’a JAMAIS empêchée un cœur d’aimer et une écrivain actif à son public.

  11. avatar Amelie Melo dit :

    Un livre très intéressant qui m’a permis de découvrir une relation avec un écart d’âge de 25 ans, j’étais sceptique au début et je vois une toute autre dimension. C’est un livre vraiment touchant, bien écrit 🙂 je le recommande 🙂 je l’ai lu très rapidement car on est captivé.

  12. avatar Lisa Monfort dit :

    Livre que j’ai lu d’un seul coup, on a envie de savoir la suite tout de suite… je vais lire les prochains. A recommander…

  13. avatar Camille Fillière dit :

    Un livre très intéressant. Quand on se plonge dedans, on ne veut et ne peux pas arrêter de lire. Vraiment excellent.

  14. avatar Angy Deldiablo dit :

    Très belle histoire, avec de vrais ressentis. À lire, mais quelques fausses notes se font quand-même ressentir. C’est un premier, félicitations. Le prochain « infinie parenthèse « .

Laisser un commentaire