Les volontaires (Saint-Loup)

Critique de le 27 novembre 2020

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (1 votes, moyenne: 4,00 / 5)
Loading...
Histoire

Août 1941 : un ancien de la guerre d’Espagne, côté Républicains, un engagé volontaire de la campagne 39, un aristocrate réserviste de la guerre de 14, un forain « motard de la mort », un diplômé de Normale Sup, un militaire de carrière qui a fait 14/18, la guerre d’Espagne dans la brigade Durutti et celle de 40 dans les corps-francs et un tas d’autres passent une sorte de conseil de révision devant le médecin-capitaine Fleury, toubib breton ayant abandonné femme, enfants et clientèle pour s’engager comme eux dans la Légion des Volontaires Français contre le Bolchevisme. Tous vont bientôt aller combattre l’armée rouge aux côtés des soldats de la Wehrmacht sur le terrible front de l’Est. Ils vont connaître le froid, la faim et la mort dans une guerre de partisans sans merci. Et pour les peu nombreux rescapés de cet enfer, ce sera l’exil ou le poteau d’exécution…

« Les volontaires » est un ouvrage historique mené comme un reportage sur un volet de l’Histoire de France assez peu abordé. Les combats de volontaires français qui, à l’appel de divers partis de la collaboration, se lancèrent sur les traces de Napoléon pour une nouvelle campagne de Russie qui se solda par une retraite aussi terrible sinon pire que la première. Ils se battirent courageusement dos à la Bérésina et furent même les derniers pour protéger la retraite de l’armée allemande. Les passionnés d’histoire militaire découvriront que ces hommes se battirent à un contre dix, sans appui d’artillerie, avec parfois l’aide de deux chars Tigres allemands, la plupart du temps face à une centaine de blindés soviétiques souvent d’origine US. Le lecteur retrouvera des personnages emblématiques et récurrents des autres ouvrages de l’auteur comme Le Fauconnier, Brasillach et Bassompierre. L’histoire la plus étonnante reste celle du chirurgien Delouis qui, capturé par les partisans rouges, n’est pas exécuté. Il soigne les blessés russes avec autant de bienveillance que les blessés français, a une aventure avec Genia, une belle Russe, commissaire politique. Et le plus incroyable, c’est qu’il réussit à s’évader, à repasser les lignes et à rejoindre un poste français ! Ce récit basé sur des témoignages de survivants est très bien écrit, très vivant et illustré de nombreux croquis de batailles. Intéressant à titre de document bien sûr.

4/5

Détails sur Les volontaires (Saint-Loup)

Auteur : Saint Loup

Editeur : Presses Pocket

Nombre de pages : 377

Format : 11X15

Les volontaires (Saint-Loup)

Laisser un commentaire