Agnès – Catherine Pozzi

11 janvier 2016 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (4 votes, moyenne: 4,50 / 5)
Loading...

Critique lue : 526 fois


Agnès est ce genre de récit où l’auteur nous donne autant les clés pour une lecture autobiographique qu’une lecture fictionnelle. Catherine Pozzi se pare du masque de son personnage, jeune fille, en proie aux doutes mystiques, qui s’adresse, par une série de lettres, à un amant imaginaire, l’Amour.

Tout au long de la narration, le lecteur suit la cristallisation d’une âme et d’une pensée autour de connaissances plurielles. Où est la foi? Comment la revitaliser? Comment atteindre un moi parfait? Telles sont les questions que se pose la jeune fille dont la solitude lui permet d’engager ses réflexions; car la solitude exige un droit à la retraite en soi et à soi.

Une oeuvre véritablement émouvante dans un style naïf, parfois érudit, parfoit sublime et tragique. Le personnage, Agnès (pureté en grec), nous renvoie à une image de l’auteur qui, lorsqu’elle avait quinze ans, écrit dans son Journal de jeunesse: « j’écris sans chercher ce qui me vient du coeur – mais comme un intéressant document psychologique sur ce que pouvait être l’état d’âme d’une petite fille, qui écrirait sincèrement, par cela même qu’elle écrirait pour elle, et qui dirait simplement tout ce qu’elle ressent, tout ce qu’elle souffre ou tout ce qu’elle pense. »

Tags:

Laisser un commentaire