Vient de paraître aux Editions de l’Atlantique (Collection Phoïbos) : Au gré des regs contondants, Poèmes d’Olivier Verdun

24 septembre 2009 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (696 votes, moyenne: 3,75 / 5)
Loading...
Poésie

                              Il y a beaucoup de blessures et de failles dans le livre d’Olivier Verdun, Au gré des regs contondants . Les textes se succèdent comme arrachés à une chair invisible, tantôt encore sanglants, tantôt érodés par les longues menées du temps et du vent . Leur solitude n’en apparaît que plus tragique, avec pourtant « l’ample certitude que tout est là . »  Cette réalité, comme beaucoup de ses confrères contemporains, le poète ne cesse de la répéter et de la décrire au plus juste et au plus aride, en la portant jusqu’à ce rivage de silence qu’il entrevoit sans pouvoir y aborder . Olivier Verdun pratique en effet en poésie un exercice très exigeant de dépossession et d’effacement que l’on sent lié à une profonde expérience vécue, tout à la fois existentielle et spirituelle . « Le rien s’avance / terre brûlée derrière lui . » Ses vers ressemblent à des esquilles prélevées sur l’os vivant, sur la mémoire terrible du dernier siècle, avec en fond les « wagons plombés », les hurlements, les « bouches béantes » .                             Son écriture aspire à « être à peine », fascinée par le « puits sans fond », la terre « démise dénudée dénuée » . Il se souvient sans doute des grands paysages désertiques découverts au cours de ses voyages . Mais c’est bien le désert essentiel, celui qui les contient tous et qui est celui de l’être même, qui lui importe . Sa recherche du silence passe forcément par lui, à travers les éléments des mondes minéral et humain . Et, tout au bout, s’il s’agit « d’accueillir la nuit » selon les vues de Maurice Blanchot, un de ses principaux inspirateurs, il n’en reste pas moins que l’œuvre poétique d’Olivier Verdun s’éclaire de tous les interstices que les mots laissent apparaître dans ce livre âpre, tendu, sans concession . Interstices, « plaies du désert » qu’un langage de vent tente d’effacer, sans jamais y réussir tout à fait .                              Ainsi, la poésie d’Olivier Verdun continue à élever malgré tout une émouvante protestation contre le vide qui la séduit et qui la ronge .                                                                                                    Gérard Bocholier

Edition à tirage limité, entièrement numérotée

Sur beau Papier de Création blanc nacré, grain subtil, 120 gr. Couverture : Création blanc nacré, grain subtil, 250 gr.

au prix de 17,00TTC France l’exemplaire

Date limite de souscription : 31 décembre 2009

Ce que nous apprécions chez Olivier Verdun, outre sa maîtrise de la langue poétique, c’est sa

parfaite sincérité. Ses vers ressemblent à des esquilles prélevées sur l’os vivant (G. Bocholier) et

ceux et celles qui ont connu la souffrance à un titre ou à un autre reconnaîtront inévitablement dans

ces textes une part d’eux-mêmes.

S. Arabo

Découper ci-dessous en suivant le pointillé

et renvoyer complété et accompagné de votre chèque à :

Editions de l’Atlantique, B.P. 70041, 17102 Saintes Cedex

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Je soussigné(é), M. ou Mme……………………………..adresse : …………………………………………………………………………………….

déclare souscrire à (1) :

– 50 exemplaires ou plus (2 ou 3 chèques possibles – voire 4 au-delà de 60 exemplaires)

– 49 à 21 exemplaires (2 chèques possibles)

– Autre : … : 20 exemplaires et en dessous, règlement en un seul chèque.

de Au gré des regs contondants de Olivier Verdun, édité sur beau Papier de Création, blanc nacré, grain subtil, 120 gr.

avec couverture Création blanc nacré, grain subtil 250 gr., au prix de 17,00 TTC France l’exemplaire.17,00

X … exemplaires = ………….+ forfait port et emballage (2)………..Total =…………………, somme que je règle ce jour à l’ordre des Editions de l’Atlantique, en 1, 2, 3 ou 4 chèques selon ma commande. (1)

(1) Rayer les mentions inutiles (2) Voir tarifs en bas de page

A……………………….. le………………………..

Signature (pour les mineurs, signature des parents)

* Merci d’indiquer au dos de vos chèques les dates auxquelles vous souhaitez qu’ils soient tirés, sachant que le

premier est tiré dans le mois courant par l’éditeur et que les suivants seront tirés chacun chaque mois suivant, à la date

indiquée par vous. Les chèques devront être de somme égale. Dans le cas où il n’y aurait qu’un seul chèque, ce

dernier serait tiré dans le mois courant. Merci.

* Forfaits port et emballage (à partir de 6 exemplaires, envois en recommandé) : commande de 1 exemplaire : 2,50; de 2 à 5 exemplaires : 5,00; de 6 ex. à 10 ex. : 11,50; de 11 ex. à 20 ex. : 17,70; de 21 ex. à 30 ex. : 20,70; de 31

ex. à 50 ex. 23,70; au delà de 50 exemplaires commandés : port et emballage gratuits.

bowenchina12@yahoo.fr http://aguerro.ifrance.com

Editions de l’Atlantique, B.P. 70041, 17102 Saintes Cedex

Laisser un commentaire