« Les Fleurs du Mal » de Charles Baudelaire

Critique de le 5 mai 2008

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (98 votes, moyenne: 3,13 / 5)
Loading...
Poésie Polycritique

baudelaire.jpgCharles Baudelaire est un poète français du XIXème siècles (Paris, 1821- 1867) il annonce le symbolisme. Il a écrit des chroniques littéraires et artistiques ( Curiosité esthétiques, l’ Art romantique, 1869), des poèmes en prose ( le Spleen de Paris, 1869), des journaux intimes (Fusées, 1851) . Les Fleurs du Mal est son unique recueil en vers, une des oeuvres les plus importantes de la poésie moderne qui fut publié en 1857 .Cet ouvrage lui a valu un procès pour délit d’ outrage à la morale publique, la morale religieuse et aux bonnes moeurs.L’ouvrage se divise en six parties distinctes. Spleen et Idéal sont un constat du mal être du poète, et son impossibilité à le combattre, même à l’aide de la poésie ou de l’amour. Tableaux Parisiens, le Vin et les Fleurs du mal sont des tentatives d’évasion (le spectacle de la ville, l’alcool , le vice), tentatives qui se révèlent toutes inutiles.A bout, il se Révolte contre Dieu :

«Ô toi, le plus savant et le plus beau des Anges,

Dieu trahi par le sort et privé de louanges,

Ô Satan, prends pitié de ma longue misère ! »… . 

C’est ainsi que nous découvrons Charles Baudelaire torturé par sa solitude il souffre et l’écriture est son seul remède. Il écrit très librement beaucoup trop et est puni par son manque de délicatesse. L’ouvrage en lui même représente un véritable chefs d’oeuvre de la poésie. Bien qu’en début de ce recueil nous sommes confrontés a un poète persécutés :

«Le Poète apparaît en ce monde ennuyé,

Sa mère épouvantée et pleine de blasphèmes,

Crispe ses poings vers Dieu[…]

Puisque tu m’a choisi entre toutes les femmes

Pour être le dégoût de mon triste mari,

Et que je ne puis pas rejeter dans les flammes,

Comme un billet d’amour ce monstre rabougris,

«Je ferai rejaillir ta haine qui m’accable

Sur l’instrument maudit de tes méchancetés[…]».

Cette liberté et cette audace dans ces poèmes ont choqué l’opinion publique en 1857 au point de le condamner à des amendes et à la suppression de plusieurs de ses poèmes.

 Je pense que Baudelaire n’a sans aucun doute l’esprit vigoureux ce qui donne a ses poèmes cette aspects choquants qui montre la souffrance et la colère du poète. Il n’hésite pas à écrire les choses tel qu’il le sent ou les voit . On ne peut nier le fait c’est un véritable génie. La plupart des poèmes que j’ai lue mon plue à cause de sa vivacité et sa franchise. Ce recueil n’est pas déplaisant à lire mise à part le fait que nous pouvons être dépassés par une longue liste de poèmes dont on ne comprend pas souvent le sens.

« Les Fleurs du Mal » de Charles Baudelaire

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

2 commentaires pour “« Les Fleurs du Mal » de Charles Baudelaire”

  1. avatar Lamia dit :

    Je suis tres fascine de cequi est ecrit ,je voudrais etre un membre de ce club car je suid prof de francais ,je fais une recherche sur le receuil de Baudelaire les fleurs du mal ,je voudrais me presenter votre aide de maccorder plusieures ingos lamia irakienne MON mail cest Lamia_vichy@yahoo.fr

  2. avatar Lamia dit :

    Je voudrais etre un membre de ce club,

Laisser un commentaire