Walrus Institute 2 / Monsters ! (Collectif)

15 octobre 2015 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (1 votes, moyenne: 4,00 / 5)
Loading...

Critique lue : 696 fois


walrusUn gamin de quatorze ans, blessé d’un coup de couteau est admis aux urgences. Quelqu’un s’introduit dans le service et vient l’achever en lui écrabouillant la tête de fort vilaine manière… En pleine nuit, Vincent peine sur les cours de l’Institut, quand il entend soudain une voix d’enfant lui demander : « Tu veux bien jouer avec moi ? » Il reconnaît Adélard, son petit voisin, âgé de quatre ans. Mais que vient-il faire chez lui si tard, avec son ours en peluche dans les bras ? Et pourquoi lui tourne-t-il le dos et reste-t-il comme ça, à fixer le mur ?… Hubby, armé de sa fronde Goliath et accompagné de Minouche, la marmotte dont il ne se sépare jamais, découvre une ferme abandonnée en pleine campagne. Quel monstre se cache à l’intérieur de ses murs ?… Stéphane doit ravitailler le Walrus Institute en substance B, sorte de concentré de bonheur secrété par un monstre tapi au fond d’une caverne. Comment parviendra-t-il à l’extraire de son arrière-train ?… Sophie descend dans les sous-sols de son immeuble pour aller affronter une poubelle géante qui se livre à bien des ravages… Ianian, capitaine des compagnies nazies simiesques, a pour mission d’assassiner Jésus de retour sur terre…

Cet ouvrage collectif est un recueil comprenant onze nouvelles écrites par onze jeunes auteurs francophones de SFFF ainsi qu’une introduction et une conclusion, le tout donnant un ensemble assez homogène, ce qui est plutôt rare dans ce genre de compilation. Tous les textes tournant autour du thème du « Monstre » avec les relais de personnages récurrents, Saïemone, directeur du WI, son cyborg, ses deux muses, belles à damner un saint, et sa bande d’orangs-outangs complètement dingues, relèvent des littératures de l’imaginaire, principalement de l’horreur, mais également de la fantaisie, de l’étrange et même de la pure science-fiction. Le lecteur y trouvera des styles souvent agréables, de belles imaginations, de la terreur, de la monstruosité et pas mal d’humour, ce qui ne gâte rien. Tous les textes méritent le détour pour une raison ou pour une autre. Deux sortent du lot vu la grande originalité de l’instigue et la beauté du style (« Tu veux jouer avec moi ? » et « Le rouge »). Grande qualité éditoriale également (quasi absence de coquilles et autres d’orthographe). Cerise sur le gâteau, ce livre est disponible en e-book gratuit sur la plupart des plate-formes de distribution. Pourquoi s’en priver ?

4/5

Laisser un commentaire