Les enfants du dôme (Chris Mallory)

Critique de le 11 janvier 2016

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (1 votes, moyenne: 3,00 / 5)
Loading...
Nouvelle

indexJosh, 24 ans, travaille sur un programme spatial de colonisation de la planète rouge. Avec un petit groupe humain très organisé sous la houlette d’une IA bienveillante appelée « Mère », il vit à l’intérieur d’un dôme, sorte d’oasis artificielle isolant ses occupants d’une terre devenue invivable suite à sa collision avec deux astéroïdes 90 ans plus tôt. Josh est tombé virtuellement amoureux d’Isabel, une charmante blonde de son âge. L’ennui, c’est que celle-ci réside dans un autre dôme où Josh n’a pas le droit de se rendre et que les deux amoureux n’ont que fort peu de chances de se retrouver dans le cadre des expéditions prévues sur Mars…

« Les enfants du dôme » est une longue nouvelle (117 pages) ou une novella de science-fiction post-apocalyptique qui traite de la survie en milieu hostile, du clonage, des matrices et intelligences artificielles et surtout du totalitarisme poussé au paroxysme par un haut niveau de technologie et de manipulation des masses. L’intrigue, qui aurait pu être passionnante, laisse le lecteur un peu sur sa faim malgré tout. Une telle histoire, assez bien menée d’ailleurs, aurait mérité un plus ample développement ce qui aurait peut-être évité une impression d’à peu près et parfois de manque de vraisemblance. Les personnages sont intéressants et presque attachants s’ils avaient bénéficié d’un peu plus d’épaisseur. Le style, fluide et agréable à lire, aurait pu être un peu plus travaillé. Quelques coquilles, phrases mal bâties, répétitions et autres lourdeurs l’entachent de-ci de-là. Petit détail à noter au passage : les sportifs pratiquent toujours leurs exercices d’étirement après l’effort physique. Avant, ils font des échauffements…

3/5

Les enfants du dôme (Chris Mallory)

Laisser un commentaire