Horrible monde (Collectif)

15 novembre 2015 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (6 votes, moyenne: 4,17 / 5)
Loading...

Critique lue : 862 fois


Horrible mondeJulien, jeune violoniste prodige, s’arrête de jouer en plein milieu d’un concert. Il s’est rendu compte qu’un homme est en train de mourir d’une crise cardiaque au fond de la salle. Vingt années plus tard, Julien abandonne la scène et les tournées… Raoul, 7 ans, détruit une toile d’araignée et écrase l’arthropode qui l’a tissée. Devenu adulte, il n’a plus que deux sources d’intérêt dans la vie : la guitare et les araignées… Contrefaçon, trafic d’organes, de drogue, prêt de tueurs à gage, Harvey Sozey s’occupe de tout dans la société spécialisée qu’il gère sans état d’âme, comme une multinationale « interlope ». Mais les concurrents ne manquent pas et tous les coups sont permis… Un groupe d’amis vient passer quelques jours dans une vieille ferme au fin fond de la Bretagne. Leur voiture tombe en panne. Une des filles disparaît mystérieusement… Gilles de Montmorency, le dernier des vampires, profite de la rédaction de son testament pour dénoncer une des plaies du monde moderne, la quasi impossibilité de se nourrir correctement quand on est un buveur de sang… Un père divorcé profite qu’il emmène ses enfants en vacances pour peaufiner une horrible vengeance à l’encontre de son ex… Grâce à une formule empruntée à un vieux grimoire, deux jeunes gens réussissent à faire revenir Pernelle, la femme du célèbre alchimiste Nicolas Flamel…

« Horrible monde » est un recueil de 19 nouvelles d’autant d’auteurs différents mis gracieusement à disposition sur les plateformes de téléchargement par les Editions Secrètes. La plupart sont de belle qualité, écriture soignée, absence de coquilles et imagination débordante. Les principaux registre de la littérature de l’imaginaire y sont représentés en particulier l’horreur, le gore et la terreur, mais aussi le fantastique, la fantaisie et la science-fiction (une unique mais excellente nouvelle « Hubris » de Florian Miconi). Pour moi, les meilleurs titres sont « La sourde oreille » d’Eddie Verrier, plutôt gore, « Kannerez Noz » de Christophe Sémont, fantastique, « Aoûtiens » de Ludovic Bonincontro, horreur au quotidien, « Tenebris Alchemia » de Martin Mutz, fantaisie, et « Mort silencieuse » de Kevin Eumont, fantastique. Une mention spéciale pour « Faim de race » de Fred Estérel pour son humour noir particulièrement grinçant. Donc au total, de chouettes nouvelles bien agréables à lire, des auteurs talentueux, autant de raison de ne pas manquer cet ouvrage.

4,5/5

Laisser un commentaire