L’Orgie – John Fante » L’Orgie – John Fante

Fante ne manie ni l’humour ni l’émotion au niveau du cortex cérébral. Il frappe au cœur, aux tripes et au plexus solaire, jamais à la tête. Il n’écrit pas comme un ingénieur mais comme un paysan, sensible à la densité des choses et au lent travail du temps. Il n’argumente ni ne démontre, mais cherche les moyens de rendre au plus près, au plus juste, au plus vibrant, le plein de vie avec sa charge de pulsions contradictoires, de dérapages contrôlés, de dérives triomphales et de victoires dérisoires.
Après « Mon chien stupide » et « Demande à la poussière » :
« Orgie » où l’on suit un père de famille immigré italien, briquetier, et son fils… à l’âme de vainqueur dans une vie de perdant. Un récit familial drôle, précis et amer.

Laisser un commentaire