Deux petits pas sur le sable mouillé

Critique de le 28 septembre 2017

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (3 votes, moyenne: 4,33 / 5)
Loading...
Littérature

Anne-dauphine est heureuse. Elle exerce un métier qui lui plaît, son mari l’aime, elle a deux magnifiques enfants et en attend un troisième. Mais le bonheur est fragile et Anne-Dauphine est loin d’imaginer que le petit pied de sa cadette, Thaïs, va être la cause d’un immense bouleversement dans sa famille. Thaïs est une enfant comme les autres, elle grandit bien, prononce ses premiers mots, mais quand elle marche un de ses pieds se tourne vers l’extérieur. Quelques consultations et examens plus tard, le diagnostic tombe. le jour où sa fille fête ses deux ans, Anne-Dauphine apprend qu’elle est atteinte d’une maladie orpheline: la leucodystrophie métachromique. Thaïs est condamnée mais ses parents décident de se battre. Pas contre la maladie bien sûr car la fin est irrémédiable. Non, de se battre au quotidien pour faire de la courte vie de leur fille des instants de bonheur et d’amour.

Un témoignage! Voilà typiquement le genre de livre que j’évite d’habitude. D’abord parce qu’il y a une dimension voyeuriste dont l’intérêt m’échappe totalement et ensuite, dans ce cas en particulier, parce qu’il s’agit de la maladie d’un enfant. Je me connais suffisamment pour savoir que je vais lire avec la larme à l’oeil et, n’étant pas spécialement masochiste, je préfère m’épargner les chagrins inutiles.
Mais on me l’a prêté et je n’ai pas su refuser…Et bien sûr, j’ai pleuré. Forcément, c’est un livre qui touche, qui remue mais pas tant à cause de la maladie et de la mort annoncée d’un petit bout de chou mais à cause des valeurs qu’il véhicule : le courage, la solidarité, l’optimisme, l’amour. Sans se plaindre, sans pathos inutile, Anne-Dauphine JULLIAND se raconte, raconte son couple et sa famille, le combat quotidien de chacun pour préserver un semblant d’équilibre. Elle parle de son anéantissement, de son désespoir, de sa colère à l’annonce de la maladie mais aussi de la solidarité de la famille et des amis, du travail formidable des personnels soignants, du courage de son petit garçon face à cette soeur qui demande des soins constants. Mais surtout elle raconte l’amour, celui de son mari qui l’aide à surmonter tous les obstacles et celui de sa petite Thaïs, petit rayon de soleil, « princesse courage » qui supporte tous les traitements, toutes les défaillances de son corps en gardant toujours le sourire et l’innocence de l’enfance.
Au final, je ne regrette pas ma lecture. le témoignage de cette mère est tout simplement bouleversant mais on en sort grandi et étrangement plein d’optimisme.

Détails sur Deux petits pas sur le sable mouillé

Auteur : Anne-Dauphine Julliand

Editeur : J'ai lu

Nombre de pages : 247

Isbn : 2290039667

Deux petits pas sur le sable mouillé

Étiquettes :

Laisser un commentaire