Sarah : Les larmes du corbeau

Critique de le 24 juin 2020

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (1 votes, moyenne: 5,00 / 5)
Loading...
Du livre au cinoche Fantastique, horreur Nouvelle Roman
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 3923474.jpg.

Thriller, drame et fantastique… Un cocktail explosif dans un roman noir rempli d’amour et de vengeance. C’est ce que propose le nouveau livre de l’auteur Lionel Boulet, Sarah : Les larmes du corbeau.
C’est en juin 2020 que l’auto-édité lance son nouveau récit court (nouvelle). N’étant pourtant pas prédestiné à écrire, c’est en 2015 qu’il voit sortir son premier livre autobiographique après une attaque cardiaque. Par chance il en échappe. C’est avec grand plaisir de voir aujourd’hui son premier roman à la vente sur Amazon. Un livre sombre, mais où l’amour éternel prend le dessus. Normal, me direz-vous… il est inspiré directement du film culte, The Crow réalisé par Alex Proyas.

1994, le film sort en salle. Un succès mérité pour ce film gothique-romantique et fantastique mais inclassable tellement la beauté de l’histoire et le visuel des scènes sont époustouflants (malgré les effets qui ont un peu vieilli. Mais c’est ce qui donne tout le charme à ce chef d’oeuvre du cinéma pas assez exploité, surtout en France). Fan absolu, l’auteur, qui avait l’idée en tête depuis l’avoir vu, a enfin posé sa vision des choses dans son livre, Sarah : Les larmes du corbeau.

« Dialogue entre la mort et la vie ». Scène touchante entre Eric Draven et Sarah dans le cimetière proche de l’église.

Quand l’amour éternel se glisse dans un roman noir…

Vous n’aimez pas la violence gratuite ? Ne fuyez pas ! Le roman de Lionel Boulet, tel que le film d’Alex Proyas, n’est que légitimité. La noirceur dans un monde oppressant et violent qu’ils nous balancent en plein visage ne sont en réalité, qu’amour de l’être aimé… Et pour ne pas spoiler, je m’abstiendrai d’en dire plus. Mais, ce que je peux vous dire, c’est qu’autant le film que le livre vous transportent dans un monde bien réel, où le chaos ne fait que (re)commencer. Vous allez me dire : Oui, mais je ne suis pas fan de crime, ni de fantastique… Et bien, je dirai que ça pourrait être du fantastique réaliste.
À travers les chapitres, on s’accroche vraiment à cette gamine devenue adulte (elle n’avait que 12 ans dans le film). Dans le livre, son parcours va être bousculé (et les mots sont faibles). Elle va devoir affronter son passé mais aussi son présent et, horreur, son futur. La fin est terrible ! Mais Chuttt !!! Je n’en dis pas plus. Sa mère et elle, enfin sorties de leur ancienne vie, vont s’échapper un temps et vivre une vie paisible en partant à Seattle, jusqu’à ce qu’un évènement ne les remettent face à la réalité. Sarah a maintenant 20 ans. Sa mère lui a caché des choses (même plusieurs secrets. Oupss, promis, je me tais). Ce qui va les entraîner dans une situation plus que désagréable. Un homme est de retour et est à leur poursuite… Sarah et sa mère voulaient oublier tout ça, mais c’est maintenant impossible. À leur retour, le taux de criminalité avait déjà augmenté. Le désordre dans leur ville natale qu’est Détroit semble se révéler bien pire qu’autrefois. Jusqu’à ce jour de veille d’Halloween 1999 où tout changera pour Sarah. Un guide viendra l’aider à remettre de l’ordre à tout ça… L’aventure ne fait que commencer pour elle, mais tout cela ne sera pas le pire dans l’histoire. À vous de découvrir son véritable destin.

Pour un premier roman (trop court à mon goût, on en voudrait plus…), l’auteur fait fort, surtout en s’attaquant à une œuvre cinématographique comme The Crow. Pour rappel, son héros, Eric Draven, joué par le magnifique Brandon Lee, fils du défunt Bruce Lee a trouvé la mort à seulement 28 ans lors d’une scène après avoir pris une balle qui aurait due être chargée à blanc. Presque prémonitoire, il deviendra le film testament pour cet acteur. L’auteur lui rend un bien bel hommage à travers son livre. Sans dénaturer le film, bien au contraire. Sarah : Les larmes du corbeau promet, je pense, une belle découverte aux lecteurs et lectrices qui franchiront le pas de le feuilleter.
Alors, bonne lecture.

Sarah : Les larmes du corbeau

Synopsis :

26 ans après la sortie du film culte The Crow, découvrez enfin la véritable histoire de Sarah.

– Détroit, 1992. Les crimes et le chaos propagés à travers la ville sont sur le point de disparaître quand des évènements viendront tout bouleverser. La jeune Sarah sera marquée au plus profond de son âme lorsqu’elle se retrouvera confrontée à son passé, son présent et son futur. Mais qui est elle vraiment et saura-t-elle faire face à son destin ? 

Disponible sur Amazon :
– Broché : 12,90€
– Ebook : 7,90€

ACHETER LE LIVRE

VOIR LA BANDE ANNONCE

Quelques liens de l’auteur : 

Détails sur Sarah : Les larmes du corbeau

Auteur : Lionel Boulet

Editeur : Independently published

Nombre de pages : 131

Format : 14 x 21,6cm

Isbn : 9798649981897

Sarah : Les larmes du corbeau

Laisser un commentaire