Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (Jonas Jonasson)

21 mars 2014 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Critique lue : 719 fois


Le vieux qui ne voulait pas (Jonas Jonasson)C’est la fête dans cette maison de retraite suédoise. Les pensionnaires, le personnel et les autorités locales s’apprêtent à célébrer l’anniversaire d’Allan Karlsson qui vient d’avoir cent ans. Mais celui-ci ne tient pas du tout à participer aux agapes. En robe de chambre et charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et file à la gare routière. Il y rencontre un jeune voyou qui lui demande de garder sa valise le temps qu’il aille aux toilettes. Mais voilà que l’autocar arrive. Allan monte à bord avec l’énorme bagage. Il part à l’aventure en demandant au chauffeur un billet équivalent à une somme de cinquante couronnes, autant dire qu’il va se retrouver au milieu de nulle part avec les voyous, la police et la justice aux trousses…

« Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » est à la fois une sorte de conte philosophique et un roman d’aventures aussi picaresques que déjantées rempli de personnages hauts en couleurs et de situations aussi cocasses qu’improbables. En parallèle et en repartant de 1929, l’auteur raconte la vie extraordinaire de ce centenaire qui fit deux fois le tour du monde, réchappa toujours par miracle dans des circonstances dramatiques et croisa la route de Franco, Truman, Staline, Mao Tsé Toung et Churchill. Grand spécialiste des explosifs, il fit sauter la ville de Vladivostock pour échapper au Goulag et donna la formule de la bombe atomique aux soviétiques. Cela est tellement énorme et tellement invraisemblable que l’on marche à fond et que l’on gobe tout, à la condition d’être bon public et de laisser tout esprit critique et tout cartésianisme au vestiaire. Il faut dire que l’humour et l’esprit déjanté sont tellement présents qu’ils emportent tout sur leur passage pour le plus grand plaisir du lecteur. Un bouquin tonique et revigorant véritable antidote à la morosité ambiante. Il devrait être remboursé par la Sécurité Sociale.

4,5/5

Laisser un commentaire