Le désert des Tartares de Dino Buzzati

16 décembre 2010 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (64 votes, moyenne: 2,94 / 5)
Loading...
Littérature Roman

Innondé d’un réalisme accablant, on parierait que l’auteur fut, jadis, un jeune officier déjà confronté à la sombre solitude du devoir.

Miroir d’une réalité intemporelle, Le Désert des Tartares aborde le thème de l’attente sans lassitude ni suffisance; l’auteur le dote d’une profonde empathie. Car il est vrai que le devoir nous conduit bien souvent loin de nos espérances et à l’orée d’un renouveau piétrement inattendu. Finalement, il se pourrait bien que c’est la vie qui nous juge et nous condamne et non l’inverse.

Oeuvre insaissable mais tellement éternelle, car humaine, qu’elle s’aventure même sur les traces des tribulations du destin.

Incontournable, intemporel, il saura retourner les fondements la batisse de vos habitudes.

Même si l’ouvrage faillit à inspirer l’ennui, il mérite d’être effeuillé.

A conseiller aux jeunes gens en quête d’eux-mêmes. Certains y trouveront la justification du célèbre « Carpe Diem », d’autres sauront à l’avance quelle saveur accorder au lendemain.

4 commentaires pour “Le désert des Tartares de Dino Buzzati”

  1. avatar jean-laurent dit :

    Un superbe roman de Dino Buzzati sur l’absurdité d’une vie gâchée par un système lourd et ancestral dont le héros reste prisonnier et finalement victime.

  2. avatar Innocence dit :

    C’est une réalité qui existe encore aujourd’hui et j’en parle en connaissance de cause.. Ce n’est pas si ancestral.. Disons permanent..

  3. avatar Dinozor dit :

    Et c’est bien parce que c’est permanent – comme le note Innocence dans son commentaire – que ce roman est universel !

  4. avatar THIBIERGE dit :

    DINO BUZZATI et LE DESERT DES TARTARES
    La vie militaire a toujours exercé sur Dino Buzzati un grand attrait.
    En 1939 il était correspondant de guerre.
    Les Alpes sont proches de Milan
    Le fort perdu dans la montagne qui défend la frontière des Alpes, c’est Chaberton qui existe depuis 1893.
    Chaberton c’est le fort dans les nuages.

Laisser un commentaire