Le bâtard de Kosigan (Fabien Cerruti)

6 mars 2015 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (1 votes, moyenne: 3,00 / 5)
Loading...

Critique lue : 867 fois


Le batard de losiganEn 1339, en Champagne, le chevalier bâtard Pierre Cordwain de Kosigan et sa bande de mercenaires tendent une embuscade à un cavalier elfe pour s’emparer du message secret qu’il transporte… Un peu plus tard, dans la ville de Troyes, Kosigan participe à un tournoi richement doté et déterminant pour l’avenir de la province et de ses anciens peuples…

En 1899, Michaël Konnigan, professeur d’archéologie médiévale est parti sur les traces du passage de l’armée d’Athalaric poursuivie par les hordes Khazars, non loin de la rivière Oka en Russie. Il espère découvrir la cachette de « l’oeil d’Odin ». Lettre après lettre, il informe ses amis de l’avancée de ses recherches…

« Le bâtard de Kosigan » relève du registre de la fantaisie médiévale, c’est à dire d’un mélange de fantastique avec les habituels sorciers, elfes, trolls et autres korrigans et d’histoire moyenâgeuse en fond de décor, le tout rappelant beaucoup l’univers des jeux video. Premier tome d’une série à venir, il laisse une impression d’inachevé et pas mal de lacunes surtout dans l’histoire de Konnigan. On devine que l’auteur s’est laissé des perspectives et des échappatoires pour développer la suite de sa saga. Mais le lecteur aura-t-il envie de continuer à suivre les aventures de ce personnage peu recommandable et finalement peu crédible historiquement ? Il raisonne et de se comporte d’une manière beaucoup trop moderne qui n’a strictement rien de chevaleresque. Si on y ajoute une accumulation d’anachronismes agaçants et une grossière erreur historique à propos de l’inauguration du musée Maxime Gorki de Moscou, on comprendra que les véritables passionnés d’Histoire pourront avoir quelques réticences d’autant plus que Cerruti est présenté comme « professeur d’Histoire ». Son héros, don juan doublé d’un super héros invincible, se sort des situations les plus improbables, est blessé et soigné dans la minute et dispose de super-pouvoirs grâce à une magie sur puissante. L’intrigue semble assez peu originale, pleine de combats, duels, joutes et tournois décrits par le menu au point de finir par lasser. L’ensemble peut même sembler un peu basique et un peu simpliste à un lecteur exigeant.

3/5

Laisser un commentaire