L’axe du sang, de Pierre-Yves Tinguely — du terrorisme démoniaque!

Critique de le 7 avril 2014

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (2 votes, moyenne: 4,50 / 5)
Loading...
Roman

L'axe du sangPierre-Yves Tinguely, qui nous avait propulsés à une vitesse vertigineuse à travers son premier roman « Codex Lethalis » – premier d’une trilogie -, ne nous fait pas attendre bien longtemps dans ce second roman pour nous en mettre plein la vue. Si vous aimez être assez rapidement dans le vif du sujet, et bien vous allez être servi comme il se doit.

Le vif du sujet justement… Teodor Cepek, 80 ans, ancien prêtre, s’est donné une mission importante, exorciser les lieux « mal fréquentés », envahis par des esprits malveillants. Nous embarquons dans sa vieille Ford un peu pourrie qui se dirige vers une petite habitation au nord de Varsovie, en Pologne.

Le lecteur aurait peut-être dû rester à l’extérieur de cette petite ferme familiale, car la violence qui y régnera en présence de l’ancien prêtre Cepek sera d’une intensité inouïe. Mais comme vous y entrerez, comme moi, vous serez alors témoins du massacre complet d’une petite famille. L’auteur n’épargnera rien à celui qui vient d’ouvrir son roman, ce n’est d’ailleurs pas dans ses habitudes! Le père Cepek s’en sortira in extremis face à quelque chose qui le dépasse, qu’il n’a encore jamais eu l’occasion de rencontrer.

S’en sortir reste d’ailleurs un bien grand mot. Bien que paralysé et semi-conscient, le vieux prêtre va devenir terriblement dangereux, du moins une partie de lui-même.

A l’hôpital dans lequel il a été admis, on comptera encore deux victimes, un médecin et une infirmière qui prodiguaient des soins au père Cepek, juste avant qu’ils ne succombent. Morts de quoi au juste? Sans doute morts de peur.

La police polonaise va alors démarrer une enquête qui les dépasse dès le départ.

L’auteur nous présente également Albert Tustin, 72 ans, encore un ancien prêtre, qui désormais met son temps et son expérience à la disposition des polices de divers pays pour ce qui concerne le domaine des sciences occultes. Enfin, il ne nous le présente pas vraiment, car ce personnage, ce grand collectionneur de livres anciens, vous le connaissez en fait déjà si vous avez lu « Codex Lethalis ».

A ce propos, le fameux Codex Lethalis plane encore dans les esprits des personnages de ce roman, une sale enquête les ayant méchamment perturbés. Nous en retrouvons quelques-uns, comme le détective Marc Davis, ou encore son amie Rose. Albert Tustin, en farfouillant dans les pièces à conviction de cette ancienne affaire, soit les documents récupérés lors de la perquisition d’un redoutable individu, va faire une découverte plus qu’inquiétante. En déchiffrant un vieux livre nommé le Codex Lethalis, il va être en mesure d’annoncer que la suite va être terriblement rude!

Nous allons dès lors être témoins de diverses situations inquiétantes, diverses situations qui, évidemment, se rejoindront inévitablement. Le lien en question va s’avérer être solide, bien noué, compacte et d’une dangerosité sans précédent. Pierre-Yves Tinguely, dans cette intrigue qui prend sa source dans une eau qui coule depuis bien longtemps, nous place face à une Eglise qui, pour changer, a fait passablement de conneries – dans le passé – pour défendre sa cause!

Et le résultat de cette connerie, tellement dévastateur, va évidemment être utilisé, une fois retrouvé, à des fins pas très catholique – facile je sais! -. Une nouvelle sorte de terrorisme va-t-elle faire surface?

Ce mélange entre enquête de police minutieuse et occultisme, dont l’auteur nous a à présent prouvé qu’il en maîtrisait toutes les ficelles, est terriblement bien dosé. Pierre-Yves Tinguely s’est même permis de remettre en cause un élément purement scientifique d’une enquête, particulièrement en ce qui concerne l’ADN. Finalement, remettre en cause non, pas vraiment, je dirais plutôt jouer avec. Personnellement, j’adore!

Nous suivrons une équipe d’enquêteurs de la police polonaise. L’auteur nous présente des personnages hauts en couleur, des flics perspicaces, avec un caractère fort, bien campé. A l’image de leur chef qui ne manque pas une occasion pour faire ressortir toute sa hargne et son humeur plutôt… changeante. Un pari réussi concernant les personnages de ce roman qui, comme dans « Codex Lethalis », sont d’une belle intensité.

L’auteur nous fait bien balader, dans tous les sens du terme, mais surtout géographiquement parlant. Entre les Etats-Unis, la Pologne bien sûr, mais aussi la Suisse, l’Allemagne, le lecteur aura l’occasion de voir du pays!

Tous les chemins mènent à Rome, paraît-il, mais ici pas de doute, c’est vers Varsovie qu’ils vont se diriger, pour le meilleurs ou pour le pire.

Le volet suisse va s’avérer être important, voir crucial. Avide de pouvoir, certains ne vont pas hésiter à faire tomber des innocents pour se profiler et ainsi jouer au sauveur. Tactique bien connue, mais au combien perverse et misérable.

Pierre-Yves Tinguely nous offre une apothéose d’une puissance rare en un lieu très symbolique. Nous comprenons clairement que tout n’est pas fini. Nous comprenons également que l’ampleur du désastre est bien plus grande que ce que nous croyions.

L’auteur remet en question le sens-même de notre existence, de notre propre présence sur terre. « Certains » ont apparemment misé contre nous dès le départ, presque avant que nous arrivions sur terre et, malheureusement, avec raison. Notre apparition dans l’univers était-elle vouée à l’échec dès le départ? Allez savoir.

Nous comprenons finalement que nous sommes en train d’exterminer notre race, de nous autodétruire, d’une manière quasi-délibérée, ceci pour la plus grande joie de ceux qui nous surveillent depuis des centaines d’années, en se délectant de nos malheurs et de nos souffrances. Je n’en dirai pas plus, évidemment, mise à part le fait que c’est très subtil et pousse à pas mal de réflexions. Ah oui, peut-être juste un détail qui me vient quand-même à l’esprit:

« Notre connerie humaine nous rattrape et nous perdra. »

J’attends la suite avec une grande impatience, voir avec une difficile attente!

Bonne lecture.

Détails sur L’axe du sang, de Pierre-Yves Tinguely — du terrorisme démoniaque!

Isbn : 282240285X

L’axe du sang, de Pierre-Yves Tinguely — du terrorisme démoniaque!

Laisser un commentaire