La chose au cœur du monde (David Brin)

Critique de le 9 avril 2016

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (2 votes, moyenne: 2,50 / 5)
Loading...
Roman

La chose au coeur du mondeLa singularité découverte par le professeur Alex Lustig a échappé à son contrôle. Au départ, large d’un micron, ce mini-trou noir a percé la croûte terrestre et a progressé en direction du noyau. Il est tombé dans les entrailles de la terre en se renforçant de l’énergie dégagée par le magma. La communauté scientifique se rassure en se disant que, vu sa petite taille, cette singularité devrait se résorber naturellement. Dans l’espace, le vaisseau « Pléiades » vient s’arrimer à la station spatiale Reagan. Mais rien ne va plus quand Teresa constate que les élingues qui devaient le maintenir se distendent dangereusement.

« La chose au cœur du monde » est le premier volet d’un ensemble appelé « Terre ». Ce premier tome relève plus de la science que de la fiction dans la mesure où David Brin s’y livre longuement à de la vulgarisation scientifique sur toutes sortes de sujets comme les trous noirs bien sûr, mais également les problèmes écologiques, la surpopulation, la préservation de la faune menacée, la création de la terre ou l’évolution des espèces. Le tout présenté de façon kaléidoscopique et chorale. Une très longue présentation des nombreux personnages ne permet de lancer que très peu l’intrigue au point qu’à la fin de ce premier tome, le lecteur se retrouve avec toutes ses questions et espère qu’il y sera enfin répondu dans le second. Lecture technique, un peu laborieuse, mais pas inintéressante.

2,5/5

La chose au cœur du monde (David Brin)

Laisser un commentaire