Le grand départ des fleurs de Marianne Frey-Cazals

Critique de le 5 décembre 2010

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (35 votes, moyenne: 3,31 / 5)
Loading...
Jeunesse Nouvelle Poésie Roman

Sur fond d’écologie, l’histoire amuse et révèle à l’enfant certains dangers qui menacent la planète.
Cette grande révolution fleurie est préfacée par Georges Moustaki, un joli compliment pour l’auteur.
Le ton est écolo rigolo mais aussi éducatif. L’auteur a ses références et les clins d’oeil rythment son écriture.
L’histoire a plusieurs niveaux de lecture, ouvrez le livre et promenez vous dans ce jardin de mots. Il est ouvert à tous….

Le grand départ des Fleurs (extrait)

Les fleurs se posaient beaucoup de questions, la terre  ne tournait plus bien rond

La pensée voulait s’en aller
La rose rétorquait que rien n’était désespéré
Le cactus lui s’en piquait
Plus d’air, plus de terre pleurait dans son coin la primevère.
Plus d’eau se plaignait le coquelicot
L’impatientrâlait tout le temps,

Je perds mes pétales, « tout fou le camp » décidément !
Le coucoului se moquait de tout

Et ne parlait plus qu’au hibou
Le nénuphar en avait vraiment trop marre

Et plongea dans sa mare.
Le chèvrefeuille lançait des bê bê bê

À toute bête qui voulait bien l’entendre
La marguerite en perdait le rythme

– Je t’aime un peu, beaucoup, un peu, beaucoup, zut ! Je sais plus

Marianne Frey-Cazals
64 Pages-20 euros
collection Ecolo-rigolo

Ceux du Sable
Public de 11 à  91 ans

Point de vente : Paris-Louvre

Librairie des Jardins
Place de la Concorde,
Domaine national du Louvre et des Tuileries
75001 Paris

En ligne :

www.ceuxdusable.com

Détails sur Le grand départ des fleurs de Marianne Frey-Cazals

Isbn : 9782264052629

Le grand départ des fleurs de Marianne Frey-Cazals

Étiquettes : , , , , ,

3 commentaires pour “Le grand départ des fleurs de Marianne Frey-Cazals”

  1. avatar vagualeau dit :

    Une traduction en occitan est prévue pour bientôt me souffle l’harmatan…mais non pas l’editeur, le vent…!
    Ceux du sable, la p’tite édition .

  2. Salut Marianne , quelques souvenirs sympa de toi me reviennent ce soir, je voulais aussi te dire que le petit extrait de ton histoire de fleurs a attiré ma curiosité , bonne continuation ! bises
    BRI

  3. avatar marianne dit :

    merci Brigitte…et peut-être à bientôt…bise

Laisser un commentaire