Le roi disait que j’étais diable – la reine qui n’avait pas besoin d’un roi

30 novembre 2014 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (4 votes, moyenne: 4,25 / 5)
Loading...
Histoire

« Le roi disait que j’étais diable”, roman de Clara Dupont-Monod, raconte l’histoire du mariage volage entre Aliénor d’Aquitaine et Louis VII, roi de France.

Deux caractères aux antipodes: elle, une femme orgueilleuse, forte, une amante des passions puissantes, de la violence et de la rage dans ses dimensions les plus pures; au contraire Louis est un homme pieux, pacifique, plus un homme de paroles que d’actions, mais qui aime follement Aliénor.

Pendant tout le roman on verra l’affrontement de ces deux personnages si différents, qui ne seront jamais capables à se s adapter l’ un à l’autre; l’amour de Louis pour sa reine le fera tomber dans un gouffre de violence duquel il sortira changé et toute sa vie passée à essayer de gagner l’approbation de sa femme le conduira seulement à des actions inconsidérées pour aboutir à uneexcommunication et à l’échec de la deuxième croisade.

D’abord saluée par le peuple, Aliénor est accusée d’être la cause de l’effritement du règne de France: tout le monde sait qui a vraiment le pouvoir au sein du couple royal, mais personne ne veut de cette femme qui a la prestance d’un roi.

Même pas la naissance des deux filles réussira à sauver ce mariage, qui se conclura avec la séparation entre les deux époux, obtenue grâce à l’évocation d’ une consanguinité entre Louis et Aliénor ce qui rend le mariage nul.

Clara Dupont-Monod nous décrit le monde vu par les yeux d’Aliénor d’Aquitaine, une femme trop fière, trop puissante, au point de faire trembler les hommes devant elle, une reine qui n’a pas besoin d’un roi:« Je connais deux moments où les rois sont ridicules. Lorsqu’ils sont en colère et lorsqu’on les épouse. Ils découvrent combien ils sont petits. »

“Le roi disait que j’étais diable” est un véritable voyage dans le Moyen Age, qui ne se borne pas à la simple description des événements historiques, mais qui opère une profonde analyse psychologique des personnalités des deux personnages, qui nous permet de nous identifier avec Aliénor et Louis, en nous impliquant dans leur sphère émotive.

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire