Charlotte – une oeuvre d’art entre les pages d’un livre

4 novembre 2014 par

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (3 votes, moyenne: 3,00 / 5)
Loading...

Critique lue : 971 fois


Le roman historique “Charlotte”, écrit par David Foenkinos, raconte la vie de Charlotte Salomon, une jeune peintre allemande morte pendant la seconde guerre mondiale avec une terrible histoire de suicides dans sa famille qui va conditionner toute sa existence.

L’histoire de Charlotte se déroule sur ce grand point de cette “mélancolie ravageuse” qui tourmente sa famille: tout d’abord en partant de sa tante, qui porte son même prénom, qui se jette d’un pont à dix-huit ans, et ensuite va pousser sa mère, Franziska, à se suicider.

Cette perte, ajoutée à cette mélancolie héréditaire et à la solitude due à un père trop souvent absent, amène Charlotte à devenir une jeune femme introvertie, qui peut à la fois sourire et souffrir, et qui trouvera la paix seulement dans la peinture, dans laquelle elle peut exprimer tout son génie créatif.

Peindre deviendra pour elle un moyen pour ne pas dévenir folle.

Avec l’accès au pouvoir des nazis, Charlotte, jeune juive, doit s’enfuir et tout quitter: son père, sa belle-mère Paula et son amour Alfred, qui conditionnera son oeuvre “Vie? Ou Théâtre?”.

Ainsi il y aura l’exil à Villefranche-sur-Mer, où elle vivra avec ses grands-parents et découvrira la ligne et suite des suicides dans sa famille qui se conclura avec le suicide de sa grand-mère. En France elle vivra avec la peur de la menace de l’Allemagne nazie et son grande oeuvre artistique “Vie? Ou Théâtre?” prendra vie.

Elle se mariera avec Alexander, un jeune autrichien, et enfin, à cause d’un dénonciation, elle sera emportée à Auschwitz où elle mourra.

Ce livre n’est pas seulement la reconstruction de la vie d’une jeune femme tourmentée par ses démons intérieures, d’un génie qui exprimait toute son essence dans ses oeuvres et qui vivait dans la constante menace du régime nazi. Ce livre est un voyage qu’on entreprend avec l’auteur, David Foenkinos, et qu’on capte dans la profondeur émotive et artistique de la vie de Charlotte Salomon.

Avec l’histoire de Charlotte, Foenkinos nous transmet sa curiosité maladive pour la jeune peintre et on plonge ainsi innéxorablement dans la succéssion d’événements qui impliquent la protagoniste. Même le style d’écriture de l’auteur nous transmet une toutes les facettes de l’âme de Charlotte: bref et incisif mais au même temps émouvante dans sa simplicité, ce style nous subjugue jusqu’à la dèrnière ligne, même si quelques fois il manque la fluidité et l’amusement d’un discours plus personnel de la part de la protagoniste ou d’un dialogue direct entre deux personnages.

Toutefois, le lecteur reste fasciné par le destin tragique de Charlotte raconté avec justesse par David Foenkinos dans ce livre qui nous tient en haleine jusqu’à la fin.

Tags:

Laisser un commentaire