Bastard battle (Céline Minard)

Critique de le 6 octobre 2016