Premières intrusions, Le cycle de Saclyd

Critique de le 29 janvier 2018

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (2 votes, moyenne: 4,50 / 5)
Loading...
Fantastique, horreur

Voici le résumé sur la page de l’éditeur: 

Le cycle de Saclyd Premières intrusions L’histoire nous apparaît comme un fleuve s’écoulant inlassablement sans que nous puissions le détourner ou le ralentir. Il existe cependant des êtres pour qui le fleuve s’est transformé en un océan qu’ils nomment l’Uchronomicon. Ils l’explorent sans relâche tout en se combattant. L’un d’eux, Saclyd, grâce aux connaissances millénaires héritées de ses ancêtres, manipule les variables de l’équation originelle qui lui permettent de contrôler le destin de plusieurs mondes plus ou moins semblables à la Terre que nous connaissons. À l’abri de sa forteresse sous-marine, protégé par des créatures terrifiantes et perverses qu’il a lui-même créées grâce au génie génétique, il lutte depuis peu contre une menace grandissante qu’il ne peut encore circonscrire. Mais si sa vie a déjà été mise en danger à plusieurs reprises, c’est la toute première fois qu’il n’est plus le seul à sauver. « Premières intrusions » entame le Cycle de Saclyd des chroniques de l’Uchronomicon.

J’ai été complètement absorbé par ce livre, que je trouve extrêmement bien écrit. C’est le premier ouvrage publié de l’auteur, et ce critère peut faire peur, car ce statut induit souvent quelques ratés stylistiques. Ce n’est pas le cas ici, bien au contraire. Le style soutenu forme une sorte de musique à laquelle on s’accroche afin d’en découvrir un peu plus à chaque fois. La SF ayant de nombreux genres, on se retrouve dans le Cycle de Saclyd dans un multivers alternatif. Ce multivers est abordé au travers de multiples profils qui s’intègrent dans une toile de fond beaucoup plus grosse qu’eux… C’est un vrai régal: le contexte environnemental de chacun est immersif, limite difficile à suivre quand on est par exemple chez le romain, pour ceux qui comme moi n’avaient pas le niveau pour les cours de latin. J’aime beaucoup le principe des univers alternatifs et de ces mégalomanes-peu-intrusifs aux commandes. Pour l’instant en tant que lecteur, j’en suis en mode « fil de l’eau », c’est à dire que j’adhère (au sens collant) au discours, et il va falloir que je m’en extraie pour imaginer des possibles, notamment sur les différentes pierres et leurs domaines d’influence… Un grand chapeau, non seulement pour la réalisation en tant que telle, mais aussi pour la qualité du texte, de la profondeur des personnages et de l’intrigue globale qui se dessine. J’espère vraiment qu’il y aura une suite publiée, sinon, je vais devoir demander la suite à l’éditeur afin d’avoir une version en PDF 🙂

Détails sur Premières intrusions, Le cycle de Saclyd

Auteur : Philippe Morineau

Editeur : Complicités

Nombre de pages : 196

Isbn : 978-2-35120-091-9

Premières intrusions, Le cycle de Saclyd

Laisser un commentaire