Le changement de Peuple

Critique de le 14 septembre 2020

Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (Pas encore d'évaluation)
Loading...
Actualité, politique Essais Questions ouvertes, réflexions Religions, spiritualités

Après, entre autres, « La Grande Déculturation » et « Le Grand Remplacement », l’écrivain et essayiste Renaud Camus précise et synthétise dans ce nouvel ouvrage, sa pensée quant au devenir des Peuples Européens.

Ce petit livre de 100 pages résume parfaitement bien la conséquence, au XXIème siècle, de la politique d’immigration de masse instaurée volontairement par les différents Gouvernements Français et Européens, depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale : le Changement de Peuple.

Pour une fois, mon commentaire de livre est extrêmement court, puisque Renaud Camus nous dresse un constat global sans appel, imparable et implacable. En effet, l’Idée de l’auteur est fort simple (les plus sceptiques diront : simpliste) : la France et l’Europe, après 60 ans d’immigration massive est en train de subir « naturellement » par le « simple » processus démographique en cours : le remplacement, le changement d’une population par une autre. Et qui dit changement de Peuple, dit également changement de Civilisation (en l’occurrence : Islamique), les deux phénomènes étant liés indissociablement.

D’ailleurs, tout le monde a en tête ce terrifiant discours du Président de l’Algérie de l’époque, Houari Boumédiène, qui, lors d’une Assemblée Générale de l’O.N.U., en avril 1974, avait prévenu l’Occident en osant le menacer de manière on ne peut plus claire (page 48) :

« Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire. »

Malgré ce discours guerrier, non seulement, l’Occident ne s’est pas méfié, mais qui plus est, a tout fait pour encourager l’immigration de masse, faisant ainsi l’essentiel du travail, et accomplissant la « prophétie » de Boumédiène.

Car en effet, nos politiques et élites Françaises actuels sont, dans le meilleur des cas, particulièrement passifs tout en ne cessant de traiter les Français de « souche » de racistes, xénophobes, islamophobes, fascistes, nazillons, et j’en passe… ; et dans le pire des cas, ils soutiennent et même favorisent ce processus (confer l’ouvrage de Joachim Véliocas : « Ces Maires qui courtisent l’Islamisme »), s’en rendant les complices.

Si rien est fait immédiatement par les politiques, voire s’il n’est déjà pas trop tard, d’ici à la fin du XXIème ce processus de remplacement de Peuple sera certainement irrémédiablement…, effectif. Mais entre temps, il est difficilement imaginable que cette substitution de Peuple se réalise sans heurts.

En effet, on n’a jamais vu dans l’Histoire de l’Humanité, un Peuple se laisser remplacer docilement, sans rien dire. Le pire donc reste probablement à venir, à savoir : des Guerres Civiles Européennes Civilisationnelles, au cours de ce XXIème siècle.

Alors si ce constat très bien explicité par Renaud Camus peu choquer et faire peur, il n’a pourtant rien d’étonnant. Cette lucide prise de conscience de l’auteur ne relève que du principe de Conquête de l’Islam depuis sa création au VIIème siècle de notre ère.

D’ailleurs, depuis une vingtaine d’années, tous les phénomènes évoqués dans ce livre, et bien d’autres encore, sont largement explicités et démontrés par différents auteurs, dont une liste non-exhaustive d’ouvrages (et pour lesquels j’ai rédigé des articles) figure à la fin de ce commentaire.

L’Histoire balbutiante, encore une fois, nous ne pourrons pas dire que : « Nous ne savions pas ! ».

Confer également d’autres ouvrages aussi passionnants sur le même thème de :

– Ibn Warraq : « Pourquoi je ne suis pas musulman » ;

– Michèle Tribalat : « Assimilation : la fin du modèle Français » ;

– Mathieu Guidère : « Les cocus de la Révolution : Voyage au coœur du Printemps Arabe » ;

– Ayaan Hirsi Ali : « Nomade » ;

– Ayaan Hirsi Ali : « Ma vie rebelle » ;

– Wafa Sultan : « L’Islam en question » ;

– Hamid Zanaz : « L’islamisme vrai visage de l’islam » ;

– Anne-Marie Delcambre : « L’islam des interdits » ;

– Anne-Marie Delcambre : « La schizophrénie de l’Islam » ;

– Bat Ye’Or : « L’Europe et le spectre du Califat » ;

– Bat Ye’Or : « Eurabia : l’axe euro-arabe » ;

– Malika Sorel : « Le puzzle de l’intégration » ;

– Joachim Véliocas : « Ces Maires qui courtisent l’Islamisme » ;

– Joachim Véliocas : « L’Islamisation de la France » ;

– Mathieu Guidère : « Le Printemps Islamiste : Démocratie et charia » ;

– Malika Sorel-Sutter : « Immigration-Intégration : Le langage de vérité » ;

– Christopher Caldwell : « Une révolution sous nos yeux » ;

– Alexandre Del Valle : « Le Totalitarisme islamiste à l’assaut des démocraties ;

– Michèle Tribalat : « Les yeux grands fermés (L’immigration en France) » ;

– Thierry Wolton : « Quatrième guerre mondiale » ;

– Philippe de Villiers : « Les mosquées de Roissy » ;

– Stéphane Berthomet et Guillaume Bigot : « Le jour où la France tremblera : Terrorisme islamiste : les vrais risques pour l’Hexagone ».

Détails sur Le changement de Peuple

Auteur : Renaud Camus

Editeur : Renaud Camus

Nombre de pages : 102

Isbn : 979-1091681063

Le changement de Peuple

Laisser un commentaire