Festin de haines – par Stéphan P.

Critique de le 15 juillet 2013

Acheter ce livre sur:
Je n‘ai pas aimé...Plutôt déçu...Intéressant...Très bon livre !A lire absolument ! (33 votes, moyenne: 4,55 / 5)
Loading...
Divers Essais Polycritique Questions ouvertes, réflexions Textes remarquables

Un vieux qui tue sa femme, une justice à côté de la plaque, une famille détruite par le crime, par le traitement judiciaire, une de plus… C’est la banalité de faits divers de province comme il s’en produit par dizaines chaque année dans le plus complet silence des grands médias, dans la plus grande indifférence institutionnelle, et dans le plus magnifique mépris de ceux qui ont « une peur bleue et une colère noire que ce genre d’histoire leur fasse concurrence dans le martyr ou le mérite ». C’est ce que relate le fils de la victime, avec en prime un retour de cynisme à la hauteur des perversions judiciaires qu’il a su déjouer.
Ce livre de 120 pages est un recueil de pensées intimes, sans ordre chronologique mais dirigé par un esprit aussi révolté que lucide. La critique est argumentée. Une force à réagir qui détone et surprend émane de ce livre exutoire. On y découvre l’évolution d’une instruction judiciaire mouvementée mais sans trop entrer dans des détails privés. Il y a beaucoup de discernement et des idées. On y remet en cause les fondements de la justice, des tribunaux, du raisonnement juridique. Des chapitres peuvent gêner ou ouvrir au débat, d’autres sont implacablement réalistes et même consternants dans la révélation. L’intérêt de ce livre est qu’il ne sombre pas dans l’apitoiement mais semble, au contraire, dépasser le parti pris, l’émotionnel, la rancœur pour apporter des vraies idées. Attention : avocats, procureurs et experts en prennent pour leur grade…

Festin de haines – par Stéphan P.

Étiquettes : , , , , , , , ,

5 commentaires pour “Festin de haines – par Stéphan P.”

  1. avatar Javier dit :

    C’est un livre choc. On pourrait presque en tirer un recueil de citations tellement les phrases pèsent, et les paragraphes comptent. Touchant, révoltant, violent, cinglant, étonnant… Bravo, Monsieur l’auteur, pour votre combat et surtout pour votre état d’esprit. On se demande même comment vous avez fait pour ne pas péter un plomb. La « justice » devrait le lire…

  2. avatar Patrick D dit :

    Il faudrait proposer l’auteur de ce livre comme prochain Ministre de la Justice. Sûr, qu’il ferai évoluer cette effrayante institution comme les Lumières, en leur temps, s’occupèrent de l’Inquisition.
    Et en plus, son livre est facile à lire. Une perle de cruauté, de réalisme, et d’humour… noir.
    A offrir aux avocats ! (avec la facture)

  3. avatar Yolanda dit :

    Ce livre a été publié à compte d’auteur. Il est super bien écrit (mais l’auteur est publié par ailleurs) et le sujet est émouvant. Cela confirme mon choix de chercher les petits chefs-d’oeuvre hors circuits habituels. On en trouve.

  4. avatar Arnoldo dit :

    Lu et approuvé. J’ai mis cinq étoiles. Non pas parce qu’il s’agirait du chef-d’oeuvre du siècle (Yolanda…), mais parce que pour un bouquin quasi confidentiel, et compte tenu des conditions d’écriture (contexte à lire dans le livre), c’est ma façon de tirer mon chapeau à l’auteur. Le compte rendu ci-en haut (par Ethin) est explicite.
    [Il y va de mon honnêteté de préciser que je connais l’auteur]

  5. avatar Warenne dit :

    Encore un livre refusé par tous les éditeurs pour cause de qualité et de vérité !
    Intemporel dans son propos, un jugement sur les juges qui devrait soulager tous ceux qui ont eu affaire à la « justice » en tant que victime ou plaignant.

Laisser un commentaire